Evenline – Dear Morpheus (Album)

Publié: 18 juillet 2014 par diamondexplosion dans Chroniques Albums
Tags:, ,

CoverAprès avoir commencé un teasing il y a fort longtemps, le quatuor d’Evenline a enfin lancé son album sur le marché. En effet, il y a huit mois, nous avions un trailer d’une chanson, tandis que quatre mois plus tard venait un titre complet. Et je dois vous avouer que c’était avec impatience que j’attendais leur son. L’attente fut longue mais elle en valait la peine, comme vous allez le découvrir.

<br/>

Genre : Alternative Rock - Sortie : 7 juillet 2014

Genre : Alternative Rock – Sortie : 7 juillet 2014

Le titre du cd fait inévitablement penser à Matrix et c’est donc une pochette dans ce goût que nous offre Evenline. On peut donc contempler une multitude d’écrans entourant un fauteuil dont nous ne voyons que le dos. Les écrans diffusent des images variées tandis que le fond est nu, dans une nuance de blanc et de gris. Le nom du combo ainsi que celui du cd sont apposés dans le bas de la pochette, bien centrés.

Passons maintenant au plus important : la musique. L’album démarre par une chanson complète de près de cinq minutes (dans la moyenne de l’œuvre donc), dénommée Misunderstood. Le titre commence de la même manière qu’une vieille chanson sur tourne-disque. Le rythme varie rapidement tandis que le chant clair d’Arnaud est secondé par des cris et du chant plus grave de Thomas (basse/chœurs). Après l’introduction à la basse et à la guitare, la batterie arrive en force avec ses doubles pédales. Le chant est facilement mémorisable et l’on se mettra rapidement à chanter avec Arnaud. La batterie sonne plus étouffée et seul le son clair des cymbales est réellement prédominant. Vient ensuite Without You, une autre chanson aux paroles mémorisables sans difficultés. Le titre démarre sur un rythme que l’on peut qualifier de Heavy avec cette fois une batterie bien plus audible. Les paroles, ainsi que le son instrumental, incitent au headbang avec des passages différents. Et c’est à ce moment que le mot « Alternative » prend tout son sens puisque l’on a vraiment des riffs changeant du tout au tout avec toujours la batterie qui garde le rythme. Le groupe ne se gêne pas pour reprendre les paroles avec les différents chanteurs et donner une variation de chant que l’on aimerait entendre plus souvent. Continuons avec Over & Over, une chanson reprise de leur Ep The Coming Life. Le titre démarre sans introduction avec un chœur sur chant clair et seulement une batterie. Le titre est lent, avec une basse peu présente et une guitare maîtrisée à la perfection. Le chœur reste présent sur toute la chanson, même si des passages seront faits d’une voix grave. Le titre suivant, nommé Already Gone, est à classer dans la catégorie chanson d’amour. En effet, nous pourrions avoir l’impression d’entendre du Rock Voisine, la batterie et la basse en plus. Le rythme général est lent mais les riffs sont pleins de richesses tandis que Thomas laisse sa basse résonner dans l’air. Introduisons maintenant le morceau éponyme du cd et celui qui a démarré le teasing du groupe, Dear Morpheus. La piste démarre par des sonorités étranges et à la basse. Ce départ laisse planer une continuité féroce mais le groupe a décidé de nous prendre à contre-pied et d’offrir encore une fois une mélodie douce. C’est sur cette piste que l’on entend particulièrement bien la basse tandis que les garçons vont laisser la musique se développer sur des notes plus féroces et plus rythmées. Ce sera donc une alternance de passages mélodiques pour les couplets et un rythme féroce pour les refrains. Ce sont ces mêmes passages qui permettront de sentir la musique tandis que le groupe va produire un son plus lourd avec de nouveaux riffs. La longueur se fait tout de même ressentir sur la fin après sept minutes, ce qui en fait de facto la chanson la plus longue du cd. Laissons la magnifique Hard To Breathe nous laisser dans l’effervescence avec son rythme pêchu et le son des doubles pédales. Quant à la guitare, elle aura décidé de nous démolir les cervicales avec des riffs courts mais efficaces. La basse est bien ronde et nous précipite dans les caisses de la batterie tandis que le chant d’Arnaud sera chanté d’une voix plus grave que précédemment. La démonstration de guitare vers les 2’30 ne laisse pas de place au doute : c’est  définitivement un guitariste de talent que s’est dégoté le groupe en la personne de Fabrice. Finissons cette chronique et cet album avec Eternal Regrets. La chanson est mélodique et invite à la mélancolie. La batterie interviendra très tard, préférant laisser la guitare et la basse assurer sur la plus grosse partie du morceau. Les riffs ne sont cependant pas très variés mais nous leur pardonnerons sans souci ce petit manque. Cette chanson vous laissera aussi un regret éternel (enfin, jusqu’à la sortie du prochain album) puisque l’album est fini.

En conclusion, Evenline a sorti une bombe sonore dans le monde du Rock. Ils sont bien décidés à monter et réussissent puisqu’ils ont assurés la première partie de Seether. N’oublions pas non plus cette sortie dans les bacs grâce à Dooweet Records. Le seul reproche que l’on pourrait leur faire, est d’avoir fait un teasing très tôt, ce qui laisse dans une attente démesurée. Bien qu’ils aient parfaitement assurés, on se prend à regretter que l’album se termine. J’attendrais donc la suite avec impatience et souhaite une bonne continuation au groupe.

Diamond

Tracklist :

  • Misunderstood
  • Without You
  • Letter To A Grave
  • Insomnia
  • Over & Over
  • Already Gone
  • Dear Morpheus
  • Hard To Breathe
  • Judgement Day
  • You Should Have Left Me
  • Eternal Regrets

Facebook : https://www.facebook.com/evenlinemusic/timeline

Site : http://www.evenline-music.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s