Paramnesia – Paramnesia (LP)

Publié: 26 mai 2014 par sonsofmetalpat dans Chroniques Albums
Tags:,

Paramnesia coverParamnesia voit le jour en 2005 à Strasbourg. Une démo intitulée Ce que dit la bouche d’ombre sort en 2014. Le groupe évolue sous la forme d’un quatuor et est composé d’Antonin à la guitare, de Thibault au chant, de Pierre à la batterie et de Simon à la basse. L’album bénéficie d’une belle version digipack, sortie chez LADLO.

<br/>

Style : Black metal atmosphérique – Sortie : 16 avril 2014

Style : Black metal atmosphérique – Sortie : 16 avril 2014

Deux morceaux composent cet album. Comment ça deux morceaux ? Oui, mais d’une durée de vingt minutes chacun. Une chronique doit rimer avec objectivité, une chronique c’est tenter d’analyser les faits, une chronique c’est faire abstraction de son affectif, enfin, c’est afficher une certaine forme de neutralité. Votre serviteur du jour est donc chargé d’appliquer ces principes pour tout album. Mais votre serviteur doit aussi vous avouer une irrépressible envie de zapper l’œuvre qui lui est proposée. Mais, ce serait trop simple et manquer de respect aux musiciens œuvrant sur cet opus. Même s’il ne faut être binaire et se limiter aux catégories du « bon » et du « moins bon », il est parfois nécessaire de se satisfaire de ces deux seules catégories. Commençons de suite par le « moins bon » : le chant a dû être enregistré en dehors du studio d’enregistrement, tellement il est loin. Il est tellement loin qu’il en est presque absent. Le chant, dans la musique de Paramnesia s’apparente à une longue série de hurlements sans distinction aucune. Et comme il faut toujours voir un bon côté aux choses, de par ce fait, il n’est là nul besoin de trouver des paroles à écrire et encore moins à comprendre. C’est du black metal atmosphérique ? D’accord, mais parfois être privé d’une atmosphère ne serait pas si mal que ça non plus. Pour le côté dit du « bon » maintenant : musicalement, nous avons droit à une certaine ligne mélodique, nous pouvons même dire à une ligne mélodique certaine, avec des passages très calmes. Passages servant de prétextes à un déferlement de riffs répétitifs où l’on perçoit au loin les hurlements précités. Le jeu de batterie se fait intéressant cependant. C’est sombre, désespéré, mortellement noir, c’est beaucoup de choses et chacun ira de son petit commentaire. La production de l’album n’est pas mauvaise mais ne bénéficie pas non plus d’un son exceptionnel. On aime, on déteste, on prend ou on jette. Le mérite consiste quand même à délivrer deux fois vingt minutes, tout le monde n’ose pas mais tout le monde ne le souhaite pas non plus. Et sans vouloir faire offense aux musiciens, loin s’en faut, il est difficile d’extraire quelque chose du magma musical proposé. Mais il est essentiel de respecter le choix musical fait par le groupe.

Paramnesia se montrera plus que déroutant pour les non aficionados du genre, à la limite de l’indigestion.  Néanmoins, amis metalleux, la curiosité étant le meilleur des défauts, montrez-vous curieux de cet album. Ne serait-ce que pour le travail effectué par le groupe. Ensuite, c’est votre propre avis qui compte et c’est bien là le droit essentiel de chacun.

Tracklist :

  • IV
  • V

Pat

Paramnesiaxpa.bandcamp.com/

Label Les Acteurs de l’Ombre

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s