Bleech + Pepper Nosters + Cerca, le 4 avril 2014 à la MJC Ô Totem (Rillieux la Pape)

Publié: 17 avril 2014 par metalkouni dans Lives Reports
Tags:, , , , , ,

bleech (3)Pour cette soirée, la MJC Ô Totem de Rillieux-La-Pape et 106db Production proposent au public lyonnais amateur de rock une affiche très alléchante. En effet, nous aurons le droit à un groupe original très intéressant avec Cerca, puis au groupe très rock n’ roll Pepper Noster et enfin pour clôturer la soirée, à l’un des groupes montant : le trio britannique Bleech.

Cerca

IMG_8594Ce sont les Lyonnais de Cerca qui ont la lourde de tâche d’entamer cette soirée devant une centaine de personnes. D’emblée, la formation débute par un titre très psychédélique, si bien que nous sommes en droit de nous demander sur quelles pentes le quartet va nous emmener. La réponse se fait vite sentir puisque le mélange Hip Hop, Rock et Reggae donne une dimension totalement planante, comme ils le disent eux-même. D’ailleurs, le mix entre ces trois styles tous plus différents les uns que les autres n’est pas pour déplaire aux auditeurs car à chaque entame, on ne sait pas dans quel univers nous allons entrer. Cerca, grâce à ses sonorités explosives et dansantes, donne vraiment l’impression de se retrouver dans une Dub Party. Notamment par la gestuelle et le chant enivrant de Thierry « prince T » qui n’hésite pas à nous faire virevolter grâce au rythme de Thomas à la batterie. Les ingrédients mis en œuvre dans leur musique donnent un véritable coup de fouet au Rock dans sa généralité. Car il ne faut pas avoir froid aux yeux pour se laisser aller à un tel mélange de genres musicaux. Quand l’heure de nous quitter arrive, c’est sous des applaudissements de spectateurs enjoués que le groupe prend congé de nous, pour laisser la place à Pepper Noster.

IMG_8613 IMG_8646-2

IMG_8596 IMG_8575

Pepper Noster

pepper nosters (4)Quelques minutes plus tard, le quartet Pepper Noster fait son entrée en scène et avec lui, un changement notoire d’ambiance. Dès le départ, la formation envoie un Rock puissant sur la salle de la MJC Ô Totem. En effet, leur musique donne envie de partir au quart de tour. D’ailleurs, certaines personnes dans le public se mettront à « danser », tant les riffs entrainent les spectateurs sur les rails du bonheur. De plus, une joie palpable se dégage petit à petit au sein du groupe lyonnais, notamment grâce au chanteur Mathieu Théoleyre qui envoûte à lui seul la MJC Ô Totem par son dynamisme et sa tenue irlandaise. Les titres déferlent avec toute la magie que l’on peut attendre de la musique. Pepper Noster démontre une qualité technique très intéressante grâce à des compositions d’une énergie débordante. Si, dans le public, certains ne sont pas encore convaincus par le niveau de jeu des Lyonnais, la formation mettra tout le monde d’accord avec Aerials, reprise de System Of A Down, un de leurs groupes préférés. La suite n’est plus qu’un magnifique bonheur tel que la musique peut procurer. De plus, les compositions étant majoritairement écrites dans la langue de Molière, il est tout à fait normal que les spectateurs accrochent en masse avec ce groupe aux rythmes et aux riffs dansant comme avec Low Batt. Ce titre démontre toutes les qualités techniques de ce quartet, que se soit au chant ou instrumental. Nous en redemandons donc un peu plus avant de voir Bleech sur scène. Les Lyonnais finiront alors par les deux titres Un Jour et Giaom avant de prendre congé du public.

pepper nosters (2) pepper nosters (1) pepper nosters (5)

pepper nosters (3) pepper nosters (6)

Bleech

bleech (2)Après leur passage dans la région Rhône-Alpes en décembre dernier, le trio britannique Bleech reprend la route pour le plaisir des fans. C’est donc avec joie que le public présent attend le début du set des Londoniens. Un rapide sound check et une mise en place plus tard, voilà enfin l’entrée de Bleech sur le plateau de la MJC Ô Totem. Un petit « comment allez-vous ? » puis la puissante intro instrumentale de The Worthing Song résonne dans la salle. D’emblée, l’énergie de la musique des Anglais monte en puissance en laissant de côté toutes les fioritures. Bleech ne prends que ce que la musique fait de plus pur, permettant une puissance dans les accords et dans les coups ravageurs de Matt Bick. Mais la splendeur musicale des Britanniques prend forme sur le titre Here I Am, car la guitare saturée de Jen O’Neill propulse chaque spectateur à gros coup de fouet vers le firmament. De plus, Jen O’Neill montre tout son talent de chanteuse à travers une setlist aussi diverse que variée du côté tempo. Cependant, le plus sidérant est de voir l’osmose qui se dégage au sein de la formation. Surtout entre Jen O’Neill et sa sœur Katherine O’Neill (basse) puisque le lien fraternel qui les rapproche se ressent énormément. Ceci leur permet de se comprendre à la perfection une fois devant les spectateurs. Ce lien ressort encore plus sur certains titres comme Break My Noise ou 70’s Child. D’ailleurs, le trio nous offre un set un particulier car les trois musiciens nous gratifieront de l’album quasi complet Humble Sky, sorti le 10 mars dernier. Il faut bien avouer que si Bleech est d’une superbe qualité sur album, sa musique et ses compositions prennent tout leur sens en concert grâce à cette fraternité régnant sur scène. Quand vient l’heure pour la formation de quitter la scène de la MJC Ô Totem avec le titre Mondays, c’est avec un petit goût d’amertume et de bonheur que nous prenions doucement le chemin de la sortie tout en affichant le sourire aux lèvres.

bleech (12) bleech (6) bleech (1)

bleech (3) bleech (4)-2

Setlist  Bleech :

  • The Worthing Song
  • I Just Want You
  • Love Is Free
  • Here I Am
  • Sparks
  • Isolate
  • Marching Song
  • Run
  • Break My Noise
  • Light Up The World
  • Easyride
  • Not Like You

Rappel :

  • Weirdo
  • Mondays

Une soirée intéressante et riche en émotion musicale avec deux premiers groupes qui nous ont proposé une très belle entrée en matière et efficace. Puis le trio britannique Bleech qui démontre son ascension vers les plus hauts cieux de la musique mondiale avec un deuxième opus fantastique. Merci à la MJC Ô Totem et à 106db Production pour nous avoir fait vivre ce moment.

Elovite

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s