Edito du 06 avril 2014 : Télévision et consoles rivales des concerts ?

Publié: 7 avril 2014 par sonsofmetal Mike dans News

IMG_5032C’est avec un goût d’amertume que j’écris cet édito. Beaucoup de personnes se plaignent du manque de concert « Rock » (metal, punk, hardcore) en France. Pardonnez-moi l’expression, mais c’est se foutre de la gueule du monde ! La France n’est certes pas le pays où se trouve la plus grande communauté Metal qui soit, mais il y a des centaines de concerts tous les week-end qui se déroulent dans nos contrées. Les gens se disent « passionnés » mais restent devant leur télévision ou devant leur console, téléchargent les CDs sur internet et ne font qu’un festival dans l’année (je ne critique absolument pas les grands festivals). Les groupes que vous allez voir sur les grandes scènes, d’où viennent-ils à votre avis ? Ils ont tous commencé par des concerts dans des bars ou dans des clubs.

Sons Of Metal existe par passion de cette musique. Nous parlons aussi bien des grands groupes que des petits car les petits sont la relève de nos groupes adorés.

Donc, avant de vous plaindre des grands médias qui décrédibilisent notre musique, allez aux concerts, achetez du merch et des albums à la fin des concerts. Venez échanger quelques mots avec les musiciens, au lieu de s’acheter le dernier jeu à la mode et de rester cloîtré chez vous, à vous insurger du manque de concerts et de la critique envers notre musique. Ce qui tue la musique, ce ne sont pas les « autres », mais c’est bien la désertification de nos salles par les passionnés. Plutôt que de se faire passer pour des victimes, ouvrez-la et bougez-vous ! Sinon fermez-la !

Sans public, il n’y aura plus de concerts.

Soutiens ta scène, bouges toi et viens dépenser tes quelques euros pour ta passion !

Mike

IMG_1029

Publicités
commentaires
  1. Rom dit :

    Tout à fait d’accord !!!

  2. S. dit :

    Les performances des petits groupes dont vous parlez sont généralement très bonnes, mais dans des lieux et avec un équipement minable. Il m’arrive souvent de ne pas me rendre à un concert, non pas par avarice ou à cause de la télé que je ne regarde pas, mais parce que je sais que je vais débarquer dans un bar trop petit avec une acoustique horrible, pas de lumière, une sono minable avec laquelle il est impossible de fournir un bon spectacle. Je vais donc économiser mon pognon pour voir la grosse tête d’affiche qui elle, me retournera le foie avec du grave, me fera perdre l’équilibre avec ses lumières, bref, me donnera, en plus de sa performance, un spectacle. Je ne me poserait pas la même question pour un concert folk avec une guitare et un chant. Le rock et le metal ont besoin de cette dimension «  »spectacle » ».
    En résumé, je pense que beaucoup de gens (c’est mon cas) ne se déplacent pas car les salles adaptées à ce genre de spectacle n’existent pas (c.à.d. petits clubs équipés professionnellement en son et lumière, avec une acoustique convenable n’obligeant pas le patron à faire chier toutes les 5 minutes parce que « c’est trop fort », et aussi, j’oubliais un p*tain de technicien d’accueil qui connait le matos, parce que vraiment le pote du groupe qui savait pas jouer d’un instrument et à qui on a confié la tâche d’être ingé-son n’est vraiment pas bon).
    Mon avis n’engage que moi.
    S.

  3. Bonsoir « S ». Merci pour ce commentaire, je vais me permettre de répondre. Je pense qu’il est un peu trop réducteur de dire que ces groupes jouent dans des lieux minables. Je pense faire un bon nombre de concerts pour me rendre compte que cette désertification est un fléau qui touche toutes les tailles de salles, mais que ça fragilise encore plus les « petits ». Certaines associations se démènent pour organiser des concerts dans des lieux avec un standing tenant bien la route, avec des gens qualifiés aux manettes (son et lumières), avec des groupes de renommée nationale bien établie. J’ai écris cet édito plus par nostalgie et tristesse (avec amertume, aussi) car nous entendons trop souvent des gens se plaindre du manque de concert en France. Je me souviens d’une époque ou des groupes qui avaient la même notoriété que ceux de maintenant arrivaient à remplir de belles salles. Je ne suis, hélas, pas le seul à faire ce constat. Au fil de nombreuses discutions au cours des années avec des acteurs de la scène, nous arrivons tous aux mêmes conclusions. Cet édito fait réagir. C’est parfait car c’est le but recherché. Je n’ai malheureusement pas la solution pour inverser cette tendance. La scène Rock doit-elle mourir pour revivre ? J’ai l’utopie de croire que non et cela n’engage que moi.

    Mike

  4. Rom dit :

    Nous on veut bien démarrer direct dans une bonne salle avec toutes les conditions dont tu parle mais c’est pas comme ca que ca marche!!! Surtout dans le métal le passage par les petits lieux est le circuit incontournable pour l’instant. Et si y’a personne qui vient et bien les petits ne deviennent pas grands. C’est parcequ’il y à des gens curieux de faire de belles découvertes dans des lieux miteux que tu pourra voir un Gojira avec tout le tralala. Donc garde bien ton pognon pour les têtes d’affiches comme ca tu te mets toi même du côté des moutons-consomateurs et pas de ceux qui font et son le métal (ou n’importe quel autre style de musique).

  5. Reunée dit :

    Alors autant je suis d’accord avec cet édito dans sa globalité, autant il y a un point sur lequel je suis perplexe : le lien que vous faites entre les médias qui « discréditent » notre musique et la « désertification » de nos salles de concert.
    Ok, les grands médias ne parlent pas de notre musique, mais de là à penser que leur « discrédit » vient du fait que les petites salles sont désertes, je trouve ça gonflé : que les petites salles soient remplies ou non n’empêcheront pas les grands médias de nous taper dessus, et surtout de taper sur les musiciens (satanisme, violence, ouh tout ça) en avançant de fausses théories, parce que ça fait vendre. Ni même de ne pas signaler un petit concert dans telle ou telle ville (parce que, et c’est triste à dire, ils s’en foutent). Alors on peut parler de « non-communication » ou de « manque d’intérêt », certes. Mais parler de « décrédibiliser », c’est un peu fort.

    Mais sinon oui, je suis d’accord, il y a de trop nombreuses personnes qui osent se plaindre alors qu’elles ne se déplacent que pour un concert dans l’année, ou même le Hellfest (et non, je ne vais pas faire de critiques hargneuses contre ce festival, merci)…Peut-être parce qu’elles ont plus envie d’écouter des groupes « confirmés » de voir des « stars » qu’un petit groupe qui essaient de perçer, et surtout gagner sa vie avec sa musique.

    • Bonjour, Reunée

      Quand je parle de « discrédit » je parle bien du fait que les médias communiques de façon négative envers le Metal (alcool, drogues, satanisme…). Et je suis entièrement d’accord sur le fait que c’est pas ça qui fera que les petites salles se remplissent ou pas.

      J’ai surtout pris cet exemple pour faire comprendre aux gens qu’au lieu de se plaindre des médias « généraux » qui nous font pas de cadeaux. La chose qui a le plus d’impact est la désertification des salles par le public, donc avant de critiquer les autres autant voir comment ça se passe dans notre « communauté ».
      Mike

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s