Nocturn – Nocturn (EP)

Publié: 26 mars 2014 par sonsofmetalpat dans Chroniques Albums
Tags:, ,

Nocturn

Originaire d’Annecy, Nocturn se présente à nous sous la forme d’un quintet composé de Vince (guitare solo et chant), Krevett (claviers), Jérôme (guitare), Aurel (basse) et Tony (batterie). Par le biais de cet EP, ils viennent nous présenter leur Thrash, Death, Black Metal atmosphérique. N’attendons pas plus longtemps et voyons si nous sommes prêts à recevoir cet EP.

<br/>

Style : Thrash/Death Metal – Sortie : décembre 2013

Style : Thrash/Death Metal – Sortie : décembre 2013

Un EP qui comporte quatre titres ou plus exactement trois titres et une intro. Cette intro, Time, jouée aux claviers et agrémentée de diverses sonorités planantes est en trompe-l’œil car elle nous amène au premier titre Instant d’éternité qui se montre beaucoup moins planant… Un titre vif et percutant dès ses premières mesures. Le riff est rapide, accompagné par des claviers tout aussi rapides eux aussi et l’énergie dans sa forme la plus brute prend vite le dessus. Le chant de Vince se situe dans un registre assez guttural mais pas dans l’excès, dans le style de The Arrs, avec peut-être même plus de puissance. Une belle entrée en matière pour Nocturn que ce premier morceau ponctué d’un solo de très bonne facture. Cet EP part bien me direz-vous ? Assurément ! Car même s’il ne comporte que trois titres, les deux suivants, Pandaemonium et Odyssey sont deux petites fioles de concentré de nitroglycérine. L’intro de Pandaemonium est une vraie réussite musicalement car les guitares y sont sublimées par beaucoup de virtuosité. Et cette voix qui vous martèle les tympans, n’ayant cure de nos pauvres têtes. On pouvait imaginer un groupe venant d’un endroit aussi reposant qu’Annecy amènerait avec lui la quiétude de son lac. Il n’en est rien, comme en témoigne le break sur ce même Pandaemonium à l’accroche évidente et joué tout en tapping. Un très bon moment, chers amis métalleux. Le dernier titre, Odyssey et son riff syncopé nous envoie dans un univers assez brutal mais également mélodique. Le rythme imprimé à la double pédale donnerait un sourire énorme à ce bon vieux Mikhaïl  Kalachnikov tant il nous fait penser au bruit émis par son légendaire AK-47. Oui, ce morceau à la possibilité de tuer quiconque oserait se mettre en face pour le braver. Ce titre est le meilleur de cet EP, c’est fort, varié et envoûtant. Mais le titre se termine, laissant forcément un goût de trop peu. On a beau fouiller sur la pochette, pas d’autres titres à se mettre sous la dent. Nocturn serait-il addictif pour que l’on en redemande déjà ? La réponse est oui. Qui plus est, et ce n’est pas la moindre des choses, cet EP bénéficie d’une excellente production, au son puissant où chaque instrument se distingue correctement. C’est définitivement très bon tout ça.

Avec cet EP, Nocturn vient de mettre la barre assez haut, indéniablement. Le groupe se révèle bon dans nombre de domaines et il ne lui reste plus qu’à attendre de sa part un album taillé dans la même veine que son EP pour que la noirceur de sa musique s’abatte sur notre pauvre monde diurne.

Tracklist :

  •          Time
  •           Instant d’éternité
  •           Pandaemonium
  •           Odyssey

Pat

Retrouvez Nocturn sur Facebook

Retrouvez Nocturn sur Bandcamp

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s