FODT + Coredump + From Asylum, le 21 mars 2014 au Sovengard (Mâcon)

Publié: 24 mars 2014 par metalkouni dans Lives Reports
Tags:, , , ,

FODT-20140321-003Me voici de retour dans la préfecture du département de Saône-et-Loire (en bref, Mâcon), plus précisément au Sovengard pour une soirée qui s’annonce explosive. C’est dans ce café-concert du centre-ville, devenu le haut lieu du Metal depuis l’an dernier que les groupes locaux Coredump et Fodt, accompagnés des Savoyards From Asylum, vont s’accorder pour fêter dignement l’anniversaire du patron des lieux, tout en mettant une pilule métallique à tous les spectateurs. Après s’être rapidement restauré en compagnie des groupes, il est temps de s’approcher de la scène où s’installe From Asylum.

<br/>

From Asylum

FROM ASYLUM-20140321-001Après un rapide soundcheck, les Savoyards de From Asylum débutent leur set devant un public très clairsemé. Pour ne pas dire absent. Il est encore tôt et plus le concert avancera dans le temps, plus les spectateurs seront nombreux et réceptifs. Car oui, il faut prendre le temps et faire l’effort d’entrer dans l’univers sombre et torturé de From Asylum. Avec des compositions écrites par ce qui pourrait être une personne mentalement instable, nous sommes d’abord décontenancés devant un tel déballage de sentiments, allant de la peur à la rage en passant par le doute. Nous sentons parfois l’influence de Mastodon et Gojira. Pour être honnête, j’ai beaucoup de mal avec cette musique qui ne respire pas la joie de vivre. Toutefois, il faut reconnaître que le groupe est très calé techniquement et les compositions sont très variées. Le chanteur semble en phase avec ses textes et vit pleinement son rôle. Passé les quatre premiers titres, le set gagne un peu de gaieté avec des morceaux plus rapides et aux mélodies plus joyeuses. C’est d’ailleurs à partir de ce moment-là que le Sovengard va se remplir et que le groupe gagnera en spectateurs. Des auditeurs apparemment ravis de la prestation du groupe puisque les Savoyards recevront un très bon accueil, récompense pour leur prestation solide et leur musique riche en textures. À noter que si les membres du groupes sont statiques, la faute à une scène particulièrement étroite, le guitariste est complètement déchaîné, comme s’il vivait sa musique, celle-ci amplifiant ses sentiments. Il sautera dans la fosse pour pogoter tout en jouant, avant de remonter sur les planches. Une performance à deux visages, l’une avec une face sombre, l’autre avec une face plus éclairée. Un groupe à découvrir.

Coredump

COREDUMP-20140321-011Pour la deuxième date de sa tournée, Coredump revient jouer à domicile, devant un public de connaisseurs et de fans. Mais pas que. À peine montés sur la scène, les membres du groupe se montrent très en forme et excités. Un peu trop d’ailleurs car Alex (guitare) cassera une corde dès le deuxième titre, Planète de singe. Qu’à cela ne tienne, un ami du groupe viendra à son secours en lui fournissant une nouvelle corde. Mais le sort s’acharne sur le guitariste puisque deux autres cordes rendront leur âme métallique, créant ainsi le running gag du concert à l’insu du groupe. Max (chant) profitera de l’occasion pour promouvoir le futur album qui sortira en septembre prochain. Malgré ces contretemps, le groupe gardera son dynamisme pour nous envoyer des missiles comme La fuite en avant, Soleil Vert, Assologie, Dictateur et surtout Le Huitième Art, véritable pépite du nouvel album qui a désormais trouvé un titre : « De l’ombre à nos poussières« .  Sur ce dernier titre, le public se met à pogoter et danser, les barbus (sujet principal de cette chanson) ayant été invités par Max à venir devant la scène pour mettre le boxon dans une fosse désormais pleine. Comme au Warmaudio une semaine auparavant, deux enfants s’inviteront dans la fosse pour venir headbanguer. Coredump touche tous les publics, de cinq à soixante dix sept ans ! Pour être franc, il n’y avait pas de représentants du troisième âge ce soir, mais ça aurait pu. Max invitera Dante, chanteur du groupe Fodt, à venir faire un duo sur la chanson Happiness, donnant ainsi encore plus d’énergie à ce titre qui n’en manque déjà pas. Pourtant, quelques plantages seront faits sur ce titre très compliqué et pas assez rôdé. Malgré ce raté, Coredump reprendra vite du poil de la bête avec les deux derniers titres. Bref, avec une performance de haut vol malgré un son pas toujours à la hauteur, Coredump marque encore les esprits. Le public réclame alors un rappel et le groupe nous ressort le terrible Ace Of Spades de Motörhead. Le brûlot du bombardier britannique fait des ravages dans le Sovengard et Max termine sa prestation par un slam. C’est une nouvelle fois sous une pluie d’applaudissement que Coredump quitte les planches et laisse sa place à d’autres mâconnais : Fodt.

COREDUMP-20140321-004

COREDUMP-20140321-013 COREDUMP-20140321-005

FODT

FODT-20140321-003Le groupe Fodt accompagne à nouveau ses grands frères spirituels Coredump sur deux dates (la prochaine se déroulera le lendemain à Salagnon, pour le concert de l’association iséroise Non Mais Non) et joue elle aussi à domicile. Les fans du groupe se sont rajoutés aux spectateurs et la fosse va rapidement prendre des allures d’arène du cirque romain. Fodt débute par une intro lourde et martiale, avec Sweeney martelant ses fûts et Fly infligeant de vraies claques à sa basse cinq cordes. Nigma (guitare) et Dante (chant) enclenchent alors les hostilités. Ça démarre très fort, le groupe prenant soin de garder un rythme soutenu jusqu’à la fin du concert. Quelques erreurs sont perçues ça et là mais le dynamisme du quatuor, pour ne pas dire la rage, éclipse aisément ces « détails ». C’est la folie dans la fosse lorsque Sweeney surgit du fond de la scène pour séparer le public en deux parties. La jeune batteuse prend soin de bien départager les spectateurs pour créer un violent wall of death sur à peine cinq mètres carrés. Musicalement comme scéniquement, nous avons droit à du brutal bien que la guitare sous-mixée et étouffée par la batterie et la basse ne rende pas honneur aux riffs assassins du combo mâconnais. Dante invitera alors Max (Coredump) à venir faire un duo avec lui, lui renvoyant la balle donnée sur Happiness quelques minutes plus tôt. Quelques titres plus tard, c’est au tour de Chris, chanteur des Drift, autre formation mâconnaise, à venir s’époumoner sur scène. Le visage caché par le masque du conspirateur anglais Guy Fawkes (le masque utilisé par les membres d’Anonymous), Chris ajoute une bonne dose de Hardcore à la musique des Fodt et le succès est au rendez-vous. Les pogos sont de plus en plus nombreux et bourrins, à l’image du concert qui monte progressivement en intensité. Celle-ci atteindra son comble pour le final qui verra le groupe rejoint par les membres de From Asylum et Coredump. Le concert prend des allures de fête entre potes. Sylvain, le patron du Sovengard, est enfin invité sur scène pour headbanger avec le groupe sur l’ultime morceau du set. Les spectateurs sont ravis, Nigma laisse tomber sa guitare par terre, le souffle haletant. Fly prône sur son caisson tandis que Sweeney, exténuée, vient saluer son public. Voici l’image d’un groupe qui s’est donné au maximum, au point d’en avoir des vertiges. Dante annonce que le groupe est actuellement en train de travailler sur son prochain album, augmentant ainsi le degré d’excitation d’un public comblé.

FODT-20140321-007 FODT-20140321-004 FODT-20140321-001

Les lumières se rallument, les instruments se taisent et les musiciens rangent leur matériel. Sylvain fête son anniversaire comme il se doit avec un gâteau orné d’un 666. La soirée est encore longue, tout comme ma route pour retourner chez moi avant d’assister au troisième acte de la tournée de Coredump, toujours en compagnie de Fodt.

Nos remerciements à Sylvain et à sa compagne pour leur accueil, à From Asylum, Coredump et Fodt pour leurs prestations exemplaires. Merci aux spectateurs qui seront venus nombreux et qui ont perdu leur cervicales ce soir-là. Continuez à faire vivre cette scène !

Kouni

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s