Loudblast + Benighted + Gnô, le 27 février 2014 au Brise Glace (Annecy)

Publié: 20 mars 2014 par Eladan dans Lives Reports
Tags:, , ,

loudblast (7)C’est sous une pluie battante qu’en ce jeudi 27 février, je pars en direction le Brise Glace à Annecy pour un évènement qui promet d’être brutal. En effet, ce soir se déroule la première soirée de la tournée du Brutal Coalition Tour qui regroupe les Lillois de Loudblast, les stéphanois de Benighted et le talentueux trio détonnant Gnô. En ce jour, de nombreuses informations sont à venir puisque, comme à l’accoutumé, le patron de la salle annécienne nous explique le problème actuel avec les intermittents du spectacle. Ainsi que le fait que Loudblast revient jouer au Brise Glace pour la première depuis dix ans et que Mr Christophe Godin jouera pour la dernière fois avec Gnô. Nous sommes donc aux premières loges pour une soirée qui promet des instants extraordinaires.

Gnô

gno (10)Comme à son habitude, quand le trio débarque sur scène, le public est déjà chaud bouillant et prêt à répondre à l’extrême technicité de Gnô. En effet, pour les personnes qui ne les connaitraient pas encore, le groupe originaire de la région propose une musique d’une qualité à toute épreuve. Attachez bien votre ceinture car la planète Gnô et ses titres spectaculaires vont envahir la salle. Dès le départ, le trio nous propose une musique énergique et d’une qualité technique hors du commun, tant le doigté des musiciens sur leurs instruments est d’une précision à couper le souffle. Ce serait un peu comme réussir une opération très délicate du cerveau. De plus, tout comme à l’habitude des trois compères, les petites blagues sont placées au bon moment pour que le public soit à l’aise et puisse profiter tranquillement de ce superbe instant. Christophe Godin mettra le doigt sur le fait qu’ils sont peut-être le groupe le plus « jazz » de la soirée, au vu de ce qui arrive derrière eux. C’est aussi ce genre de petite chose qui fait la force de Gnô, en plus de la qualité de création de ses partitions. Car il faut bien l’admettre, chaque chanson proposée par le groupe est un instant de bonheur, de calme et permet aux spectateurs de s’envoler vers d’autres cieux. Comment ne pas avoir une petite larme quand Gaby Vegh (batterie) nous explique que leur trio va se transformer en duo puisque Christophe Godin va quitter le bord pour de nouvelles aventures. Le public, présent aujourd’hui, peut être heureux de pouvoir assister à la dernière date des « trois mousquetaires ». Après 45 minutes d’une démonstration technique, c’est sous une pluie d’applaudissement que le groupe prend congé de nous et que les rideaux du Brise Glace se referment, laissant les techniciens préparer la scène pour Benighted.

gno (3) gno (2)

gno (9) gno (11)

Benighted

benighted (4)Il est l’heure pour le groupe stéphanois de faire son entrée pour la première date 2014 du Brutal Coalition Tour. À ma grande surprise, le public est d’un calme absolu, même si quelques poches vont se jeter dans la bataille, cela reste surprenant. Mais en même temps, nous sommes là pour voir jouer Benighted, alors ceci explique peut-être la chose. D’emblée, la formation plonge le Brise Glace et sa population dans un monde d’une violence extrême tant la musique est explosive. En effet, le quintet ne fait pas dans la finesse et nous sentons que son seul but est de tout détruire sur son passage, un peu comme un bulldozer qui dévasterait une forêt en un coup de lame. D’ailleurs, cela se ressent grâce à la puissance de la double pédale de Kevin Foley et des puissantes guitares de Olivier Gabriel et d’Adrien Guérin. Grâce à leur jeu destructeur, nous avons la sensation que tout s’écroule autour de nous et que personne ne pourra en sortir vivant. Cela s’intensifie avec la présence de Julien Truchan qui dégage une aura, un peu comme un archange, provoquant immédiatement le respect et la tentation de le suivre au moindre geste. Nous voilà donc à la merci d’une bombe musicale prête à exploser et envahir le public par sa fureur. Il est logique d’être soulagé de bonheur au moment où Benighted offre son dernier titre de la soirée, Slut, car il est possible maintenant de relâcher la pression avant les Lillois de Loudblast.

benighted (10) benighted (8)

benighted (7) benighted (3)

Setlist Benighted :

  • Intro + X
  • Noise
  • Let The Blood
  • Intro + Collapse
  • Experience
  • Carnivore Sublime
  • Grind Wit
  • Prey
  • Collection Of Dead
  • Intro + Fritzl
  • Slaughter
  • Slut

Loudblast

loudblast (7)Voici la dernière ligne droite de la soirée et pour finir, quoi de mieux que Loudblast pour conclure une si belle affiche. Mais cette fois-ci, dès les premières notes de guitares, il manque un ingrédient majeur pour que le public se lâche dans sa globalité. On peut mettre ceci sur le compte de la première prestation de la tournée et que le groupe doit trouver ses marques, où alors peut-être que cela est dû au trac, comme le groupe n’a pas joué ici depuis 10 ans. Ceci dit, on sent que le quartet maitrise à fond son sujet sans sourciller. Il est vrai que la formation n’est pas née de la dernière pluie et ils ont certainement déjà dû avoir quelques moments de doute. Mais derrière cela, la qualité du jeu que proposent les Lillois est parfaite. Le son des guitares de Stéphane Buriez et de Drakhian fuse de toute part sur les murs du Brise Glace, transperçant le corps de chaque spectateur. Il va de soit que plus les minutes avancent et plus le set se rapprochant de la fin que les musiciens de Loudblast rectifient peu à peu le tir. En effet, l’ingrédient qui manquait au début ressort petit à petit pour transporter les auditeurs sur une puissante vague musicale et les faire surfer sur une déferlante de riffs, de coups de basse et de frappes tonitruantes. Il est impressionnant de voir à quel point un groupe peut changer sa prestation en l’espace de plusieurs minutes et ainsi finir un set parti moyennement en apothéose, grâce à des titres comme Horror ou My Last.

loudblast (13) loudblast (10) loudblast (12)

loudblast (9) loudblast (1)

 Setlist Loudblast :

  • Intro
  • Steering
  • Flesh
  • Emptiness
  • F. Dried Bones
  • Neverending
  • Frozen
  • Abstract God
  • Bitter Seed
  • À Bloody Oath
  • Taste Me
  • Horror
  • Sublime
  • Cross
  • My Last

 Une fois la prestation de Loudblast finie, le Brise Glace relâche ses spectateurs heureux d’avoir pu assister à la dernière de Christophe Godin avec Gnô et au retour de Loudblast dans cette superbe salle. Le Brutal Coalition Tour ne faisant que débuter, Benighted et les Lillois ont fait un très bon démarrage, ce qui promet d’être intéressant pour le reste de leur tournée. Merci au Brise Glace pour cette soirée qui fût riche en émotions.

 Elovite

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s