Interview Gotthard, le 24 février 2014 au Hard Rock Café (Paris)

Publié: 13 mars 2014 par Eladan dans Interviews
Tags:

web_MG_3044Alors que les Suisses de Gotthard s’apprêtent à sortir leur quatorzième album BANG !, nous avons rencontré Nic Maeder, chanteur du groupe, ainsi que Leo Leoni, guitariste et membre fondateur du groupe, à l’occasion d’une session de promotion à Paris. Une interview en douceur autour d’une tasse de café pour parler d’un groupe de Hard Rock qui n’a plus à faire ses preuves.

<br/>

Nic Maeder et Leo Leoni, chanteur et guitariste de Gotthard. Le 24 février au Hard Rock Café (Paris)

Nic Maeder et Leo Leoni, chanteur et guitariste de Gotthard. Le 24 février au Hard Rock Café (Paris)

"BANG !" nouveal albuml du groupe.

« BANG ! » nouveal albuml du groupe.

Sons Of Metal : Vous sortez votre prochain album, BANG !, le 4 avril prochain. Comment s’est passé l’enregistrement de ce CD ?

Leo : Comme d’habitude, dans un studio ! (Rires)

Nic : On a enregistré dans mon studio, le Yellow House Studio, comme l’ont été les dix derniers albums je pense, donc rien de nouveau.

Leo : On a commencé à travailler sur cet album au début de l’année 2013 et on a commencé à enregistrer à partir de septembre. Voilà.

C’est un peu devenu une routine d’enregistrer un album, ou il y a toujours de la nouveauté ?

Leo : Il y a toujours des nouveautés, du matériel qui casse, de nouveaux amplis, le personnel change aussi un peu. Mais oui, ça devient un peu une routine. C’est normal maintenant au treizième ou quatorzième album, je ne sais même plus. Il faut faire attention, c’est que la routine d’un point de vue technique te permet plus de liberté sur la création. On peut se concentrer directement sur la musique.

D’où vient le titre de l’album, « BANG ! » ?

Leo : On voulait faire un super album et, je crois que chez vous on dit « Ça pète », non ? Chez nous en Suisse c’est juste « Bang ! »

Nic : Et ça allait bien avec les morceaux du CD. On a pensé que ce titre irait bien. Et puis, on retrouve souvent ce terme, « bang » dans les paroles, d’où le titre !

Leo : On aime bien aussi le double sens, un peu cartoon, rigolo. Ce n’est pas vraiment sérieux : « Bang ! Bang ! » (Rires)

Nic Maeder - chanteur

Nic Maeder – chanteur

Allez-vous faire des clips pour promouvoir cet album ?

Leo : On est en train de finir le clip du premier single Fell What I Fell qui devrait sortir d’ici quelques jours [ndlr : regarder le clip]. On commence avec une seule chanson, mais d’autre suivront surement.

Gotthard est un groupe qui commence à avoir beaucoup d’expérience, quels sont les défis du groupe aujourd’hui, après 22 ans d’existence ?

Leo : La vie est un défi, tous les jours. Du lever au coucher, il ne faut jamais arrêter et continuer à faire ce que l’on a commencé il y a quelques années. Continuer à rêver, à fair

e de la musique et amener cette musique dans le monde entier. C’est quelque chose que l’on va essayer de faire encore quelques années.

Et donc – porter cette musique dans le monde entier – en 2014 vous avez programmé des dates majoritairement en Europe, comptez-vous continuer votre tournée dans le monde ?

Nic : Normalement oui, il y aura le Japon, l’Amérique du sud que l’on a déjà faite.

Leo : Comme l’album n’est pas encore sortit, on ne peut pas vraiment programmer beaucoup de dates officiellement car il faut du temps pour que les bookers décident de la dimension des salles et prévoient l’affluence. Il faut encore attendre, mais si l’on regarde notre site, nous ajoutons des dates très souvent en ce moment.

Nic : On a déjà quatre dates en France. On est vraiment contents de pouvoir les faire. On s’est dit que ce serait vraiment cool de passer par là.

Leo Leoni - guitariste

Leo Leoni – guitariste

Avec qui rêvez-vous de partager la scène ?

Nic : Hou… aie, aie, aie ! Moi j’ai toujours rêvé de faire une tournée avec AC/DC, mais ça ils l’on déjà fait ! (Rires)

Leo : Je pense que c’est surtout intéressent de jouer avec quelqu’un de qualité qui va apporter quelque chose au concert. S’il s’agit d’un groupe de première partie, il faut que ce soit un groupe qui donne quelque chose aux fans de Gotthard. C’est quelque chose d’important dans le choix. Par contre, si nous faisons la première partie, c’est bien d’avoir quelqu’un comme AC/DC. A la fin du concert on peut se poser dans la salle et se dire « Je vais encore regarder ! » (Rires) Il y a plusieurs groupes qui seraient intéressants.

Avez-vous encore des groupes qui influencent fortement votre musique ?

Leo : Je pense que Gotthard est un groupe qui nous influence beaucoup, oui. (Rires) On commence à avoir un beau catalogue derrière nous dans lequel piocher. Il y a aussi les grands groupes du passé, ainsi que les grands groupes d’aujourd’hui.

Nic : Je pense que l’on est toujours influencé par la musique avec laquelle on a grandi. C’est quelque chose qui restera toujours.

Leo : C’est dans notre disque dur maintenant !

Sur BANG ! , en tant que Français, j’ai été un peu surpris pat le morceau C’est La Vie. C’est votre premier morceau avec une partie des paroles en français. Pourquoi ce choix ?

Leo : Comme on est Suisses, on parle quelques langues dont le français. Mais « C’est La Vie », c’est plutôt une phrase internationale que de véritables paroles en français. N’importe qui peut le comprendre. On aurait pu faire « This is life » mais l’on a trouvé que « C’est la vie » donnait un meilleur rendu par rapport au morceau.

Nic : En plus avec cette petite mélodie d’accordéon derrière, ça s’intégrait très bien.

Et donc l’accordéon est arrivé avant les paroles ?

Nic : Non, au début la mélodie était jouée à la guitare mais quand on a réécouté on s’est tous dit que ce pourrait être un accordéon. C’est un peu parti de là, c’est arrivé un peu en même temps que les paroles.

En tout cas le résultat est très Frenchy, très parisien.

Leo : Oui, on est arrivé à un moment où l’on s’est dit : « Ça c’est quelque chose qui doit être un peu ‘Montmartre’. » Et je pense que l’on y est arrivé.

Avec qui a été fait le duo sur Maybe ?

Nic : C’est Melody Tibbits, qui était venue en Suisse faire des chœurs pour des amis. Un de nos copain nous a dit : « Ecoute, je connais une fille qui vit au Texas et qui a une superbe voix. » Du coup elle est venue pour faire les chœurs sur l’album et on a trouvé qu’elle a vraiment une voix magnifique.

Leo : C’est dur de trouver deux voix qui vont bien ensemble mais là c’était parfait. On a essayé, et ça a marché. Mais elle fait aussi des vocalises sur Thank You et d’autres morceaux de l’album.

Justement, je voulais vous poser une question sur ce titre, Thank You, a qui est-il dédié ?

Leo : Ce morceau est dédié à ma mère et à toutes les mamans du monde. On oublie toujours de dire « merci » à celle qui a passé beaucoup de temps à nous élever. Quand j’ai commencé à travailler dessus, j’en ai parlé avec ma mère et je lui ai dit que l’on écrivait un morceau pour les remercier de tout ce qu’elles ont fait. Au final, elle n’est plus là mais au moins j’ai pu lui dire « Merci » et lui faire écouter un petit extrait de la démo que l’on avait. Le message à retenir est de ne pas oublier de remercier votre mère avant qu’il ne soit trop tard.

Un petit mot pour clore cette interview ?

Leo : Enjoy life ! [ndlr : Savourez la vie !] (Rires)

Nic : On espère vous voir sur les dates françaises. La dernière fois que nous avons joué en France c’était super, on a rencontré beaucoup de monde et l’on s’est bien amusé. On espère remettre ça cette fois-ci.

Eladan

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s