Steak – Corned beef colossus (Ep)

Publié: 24 janvier 2014 par sonsofmetalpat dans Chroniques Albums
Tags:, ,
Steak - Corned Beef Colossus

Genre : Stoner © novembre 2013

Un premier EP, « Disastronaught », sorti en 2012 et une première trainée de poudre laissée par le quatuor londonien dans le monde du metal. Les Britanniques viennent de recharger avec « Corned Beef Colossus ». Attention avec ce nouvel EP : sous cette pochette à l’artwork réussi se cache un produit à manipuler avec précaution… Stoner rock is on its way…

Les Anglais débarquent à nouveau. Inutile de tenter d’arrêter le saignement, alors écoutez plutôt ce son de gratte ahurissant ! On pénètre dans cet album avec une entrée en matière parfaite avec ce Black milk. On ferme les yeux et on pense à un vieux Black Sabbath (tiens, War Pigs par exemple). Liquid Gold, le deuxième titre est une pure tuerie, le genre de morceau qui te fixe avec un riff que tu ne peux pas lâcher, en plein dans la droite lignée de ceux de The Sword. On est touché de plein fouet par ces Anglais.

Le son est là ! Le chant aussi. Ce n’est pas seulement une voix mais une voix qui donne le frisson… Un frisson qui pourrait nous glacer mais il n’en n’est rien, car pas un seul soupçon de glace dans cette voix chaude entretenue par un bon vieux Glenfiddich écossais. C’est pur comme du malt et c’est beau. Glanshammar, le troisième titre, nous délivre une rythmique entêtante et envoûtante. Ces Anglais-là ont tout compris…

Whiskey Mule poursuit dans cette lignée de riffs accrocheurs, agrémenté d’un break placé au meilleur des moments. Acid Dave vient trop tôt conclure cet album de fort belle façon, cette voix a des accents d’Ozzy… Merde, le mot est lâché… Nous n’avons jamais été aussi proches de Black Sabbath… Alors réveillez-vous amis métalleux, on y est là, on y est ! Ça sent la sueur et ça sent bon. Le son est gras, saturé, saturé en gras même, le genre d’album à te faire lever une horde de métalleux de bonne heure le matin et même par un matin londonien pluvieux.

Le constat est là : chaque morceau est écrit pour choquer. Ce n’est plus un album ce truc, c’est un défibrillateur. Ce « Corned Beef Colossus » sauve la vie et redonnerait le moral au pire des pessimistes ! Les cinq titres sont autant de morceaux réussis. Bref, c’est Noël…

http://steakmusic.bandcamp.com/

                                                                                                                                             Pat

Tracklist :

  1. Black Milk
  2. Liquid Gold
  3. Glanshammar
  4. Whiskey Mule
  5. Acid Dave
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s