Locomuerte – Traicion bendicion (Album)

Publié: 10 janvier 2014 par F4R537KTP09 dans Chroniques Albums
Tags:,

Genre : Hardcore © 2013

Un beau jour de l’année 2009, une bande d’amis se dit : « Et si nous montions un groupe de Hardcore Metal typé chicanos des belles années ? ». Cela se passe en région parisienne. Les belles années, se sont les années 80 et 90. Les membres du groupe se connaissent déjà et viennent de tourner une page musicalement. Heureusement, ils ne se sont pas arrêtés là. Après un lancement en douceur, le quatuor enchaîne les concerts en 2010, avant d’auto produire un album en 2011 (non sans enchaîner encore quelques dates). « Maquina de guerra » était né. Mais pourquoi ne pas aller plus loin ? Acquérant une notoriété à rendre jaloux, ils se permettent de faire des dates avec Suicidal Tendencies, Dog Eat Dog et d’autres… Plus un Hellfest. Finalement, un certain 9 décembre 2013 sort un nouvel album, « Traicion bendicion » que nous avons la joie de chroniquer aujourd’hui.

Nous avons dans les mains un disque à la pochette à la fois sobre et sympathique. Un dessin en noir et blanc, représentant une mariée squelette semblant faire du vaudou avec une poupée en chiffon, pourvue d’un bandana… Une référence à Tim Burton ? N’oublions pas la poupée de chiffon chicanos. La magie se trouve quelque part dans les ondes sonores émises par notre système audio. Une production aux petits oignons. Un enregistrement clair, sans faille, sans souffle, un mixage comme il faut. En définitive, l’énergie de la machine de guerre Locomuerte est bien retranscrite et on entend bien tout le monde. Les riffs sont simples et efficaces, en place, et on n’a pas vraiment le temps de s’ennuyer en douze morceaux qui défilent sans faille et sans répit. Au début, le chant en espagnol surprend mais finalement, on s’habitue et cela rajoute un petit quelque chose. On pense entre autres à des groupes tels que Suicidal Tendencies effectivement, Infectious Grooves et consorts, Pantera, Slayer, System Of A Down… Que du bon, en somme…

Un bon signe quand on écoute un disque, c’est quand on commence à taper du pied, bouger la tête en rythme… C’est puissant, dynamique, brutal et joyeux. Un vent de Hardcore frais nous souffle dans les oreilles. Nous sommes très agréablement surpris par ce mélange d’influences diverses et variées qui font de Locomuerte un groupe qui ne ressemblera pas à un autre, malgré ses inspirations. On envoie du lourd, on se fait plaisir et ça s’entend très bien. Pourquoi chercher plus loin ? Allez jeter une oreille là-dessus, vous ne regretterez pas le voyage. Mention spéciale au solo sur « Ranfla » qui nous envoie loin.

Tracklisting :

1. Manera violenta
2. Ronque
3. Pa mi gente
4. Ranfla
5. Aguantate
6. Traicion bendicion
7. En la calle muero
8. Fuerte y fuerte
9. A fuego
10. Celoso
11. HxC deprende
12. En la calle vivo

Line-up :

Noxy Demente : voix
El Mitcho : guitare
Nico Loco : basse
Devil Divo : batterie

https://www.facebook.com/locomuerteofficial
http://www.youtube.com/watch?v=4a72Un89Vms (clip de « Bandolero », titre de « Maquina de guerra » pour se donner une petite idée)

F4R537KTP09

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s