Adam Bomb + Devil’s Dodge, le 13 décembre 2013 au Brin de Zinc (Chambéry)

Publié: 2 janvier 2014 par elovite666 dans Lives Reports
Tags:, , ,

En cette journée de loterie qu’est le vendredi 13, je me rends une nouvelle fois dans la forteresse du Brin de Zinc. Pour cette douce soirée de décembre, l’affiche promet d’être festive. En effet, l’entame sera effectuée par le groupe très prometteur Devil’s Dodge, et elle finira par un set un peu particulier du grand guitariste américain Adam Bomb.

Devil’s Dodge

C’est le groupe Chambérien qui a l’honneur d’ouvrir la soirée. Le moins que l’on puisse, c’est que le groupe produit une musique IMG_4831puissante et entrainante. CIMG_4820ela se ressent grâce au chanteur-guitariste Jeff Kalifornia qui amène une émotion quasiment palpable à chaque mot prononcé. En tout cas, c’est d’une efficacité surprenante, car on rentre directement dans leur musique. Il est alors facile de se prendre au jeu, comme certains spectateurs qui seraient prêts à se mettre à danser, tant le tempo de leur musique est envoutant. Cela étant dit, c’est normal puisque la technique de jeu de la formation est d’une précision d’orfèvre. Le constat en est flagrant quand on voit les soli et les pauses qu’offre le guitariste du groupe. D’ailleurs, nul besoin d’être dans leur tête pour voir que les quatre compères s’éclatent au plus haut point. De même, on sent tout le potentiel de Devil’s Dodge à travers des compositions toutes plus différentes les unes des autres. Car, êtIMG_4870re capable de passer du Glam au Hard Rock en passant par des titres plus rock’n’roll, déjà il faut l’oser et ce n’est pas donné à tout le monde. La formation chambérienne le fait de très belle manière, procurant une sensation unique pour les oreilles de l’auditeur puisque chaque riff ou coup de batterie est une surprise. Un groupe à suivre avec intérêt, car le potentiel des Savoyards, à mon humble avis, possède une très grande marge de progression. Il faudra compter sur eux pour mettre le feu sur les années à venir.

 IMG_4823  IMG_4842 IMG_4845 IMG_4861 IMG_4862  IMG_4871

Setlist Devil’s Dodge :

Katy

Timy

New Dawn

KFC

ACDC

Magic

Raise

Paranoïd

Adam Bomb

N’avez-vous jamais rêvé de voir un talentueux rockeur autre part que sur une scène immense ? Et bien avec Adam Bomb, c’est faisable, car l’homme ; après bien des essais pour entrer chez les grands ; se tournera vers des cieux plus cléments à son égard. Pour IMG_4922l’avoir déIMG_4976jà vu quatre ans auparavant, sur une date de la tournée des Crucified Barbara et de Bonafide au Ninkasi Kao, le bonhomme m’avait laissé de très bonnes impressions et depuis, jamais je n’avais réussi à le revoir. Là, c’est chose faite. Concernant les bonnes impressions, ne vous inquiétez pas, vous en saurez plus dans un moment. C’est donc après une rapide installation qu’Adam Bomb démarre un set un peu particulier, car l’homme va nous offrir en premier lieu un instant d’une heure, en acoustique formidable. En effet, chaque titre, interprété par Mister Adam Bomb, est comme un coup de fouet pour les oreilles, tant la prestation est d’une qualité à couper le souffle et que son jeu de guitare est magique. Cependant, une heure d’acoustique c’est un peu long, surtout lorsqu’une seule personne est présetne sur scène. Mais pour rebooster l’ambiance, l’homme aux pattes d’éléphant à prévu le nécessaire car à la fin de son set, il demandera au bassiste et au batteur de Devil’s Dodge de le rejoindre sur la scène du Brin de Zinc, avant de débuter une deuxièmIMG_5032e partie de IMG_5035soirée tonitruante. Notre cher Adam Bomb nous donne alors une démonstration hallucinante de guitare électrique. Simplement parfaite. Ensuite, démarre la basse et la batterie pour ce deuxième morceau de soirée. Là, c’est l’explosion car Adam Bomb nous sort les feux d’artifice qu’il accroche au manche de sa guitare (il est fou, me direz-vous certainement). Bien NON, à l’instar de Rammstein avec ses flammes, Adam Bomb ne peut se passer de feux d’artifices pour son show bien huilé. Nous voici alors entraînés dans le monde détonnant de feu et de pétard du guitariste. En effet, en plus des projectiles lancés de sa guitare, il enflammera les cymbales et sa guitare rose. Transformant cette soirée explosive en bombe nucléaire.

IMG_4883    IMG_4989 IMG_4995 IMG_5010 IMG_5018   IMG_5040

Une nouvelle fois, toute l’équipe du Brin de Zinc a su faire plaisir à son public, en lui offrant ce qui se fait de mieux dans la musique.

Alors, Messieurs-Dames, rendez-vous-le jeudi 19 décembre pour Dagoba, le vendredi 20 décembre pour Chemical  Wedding et le samedi 21 décembre pour Heavylution, Holycross et Restful.

Elovite

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s