Annihilator + The Generals, le 20 octobre 2013 au Ninkasi Kao (Lyon)

Publié: 29 novembre 2013 par sonsofmetalmelissa dans Lives Reports
Tags:, , , , ,

Ce soir, on se retrouve au Ninkasi Kao à Lyon, où nous attendons avec impatience un groupe que nous n’avions pas vu depuis longtemps, et pas des moindres : Annihilator. Et oui, les Canadiens nous font le plaisir de faire une halte à Lyon.

The Generals

Pour l’heure, c’est aux Suédois de The Generals d’ouvrir la soirée, en nous présentant un détonnant mélange de “rock n’ death IMG_7158n’roll” (ou vice versa), plutôt bienIMG_7112 réussit. Malgré la place vraiment réduite sur scène, The Generals savent transmettre leur énergie au public qui n’hésite pas à se lancer dans les pogos. Le guitariste tient sa guitare tellement bas, que ça lui donne une attitude tout à fait rock’n’roll. Les degrés commencent à monter parmi les fans, ce petit échauffement fut nécessaire pour accueillir un autre groupe de taille, venu de l’autre côté de l’Atlantique : Annihilator

IMG_7129

Setlist :

Dig Tow Graves

Stand Up Straight

Blood For Blood

Shotgun Serenade

Hunger

My Own Demise

ConsultingWith The Sinner

The Illusionist

Blessing In Disguise

Evil Transcends

Annihilator
2013-10-20 416À peine montés sur scène , les Canadiens attaquent fort, voire même très fort. Tout le monde reconnait les premières notes2013-10-20 330 de “Alison Hell » et c’est le cas de le dire, ce titre enflamme le Kao. On ne s’arrête pas en si bel élan, puisque le groupe enchaîne direct avec un « Welcome to Your Death » puissant et ravageur. Qui aurait pu penser que le groupe canadien, formé en 1984 par Jeff Waters, perdurait jusque en 2013 et finirait dans l’arène mortuaire du Ninkasi Kao ? Terminés, les errements musicaux des années 90, Annihilator est de retour avec des titres résolument thrash et parfois même très punk. Les ballades comme « Carnaval Diablo » ou « Phoenix Rising » furent littéralement noyées sous une avalanche de riffs et de soli, plus tranchants les uns que les autres. Annihilator a livré ce soir une prestation digne des meilleurs groupes de Metal au monde. Le groupe a fait ce qu’il sait faire de mieux : une dévastation, par la seule force brute du Thrash Metal. 2013-10-20 404Premier constat lors de ce concert, les deux leaders du groupe adoptent une coiffure plutôt moderne. On oublie le look cheveux longs et les slims en cuirs… Ils ont adopté un look plus «tendance» avec un iroquois pour IMG_7197Jeff Waters et une crête presque « bling bling » pour Dave Padden. Nous voulons du son et aussi du sang… Vœux exaucés. Dave débarque plein de générosité et de punch avec sa guitare, et celui-ci est aussi blême que le cheval blanc de la Faucheuse. Le quatuor a offert des morceaux très rythmés et tranchants qui nous ont fait rêver pendant un moment. Un retour aux sources de la belle époque Thrash. En plus, il semble que l’ossature du groupe est définitivement scellée. Le bassiste Al Campuzaro et le batteur Mike Harshaw sont restés discrets. Malgré un son assez terne au début de leur prestation, le groupe a fait monter la température au delà de l’insupportable, avec des morceaux très rapides. « Reflesh The Demon » , « Fiasco » , « Deadlock » ont rempli le sol de scalps et de corps sanguinolents. Le fondateur de Sons of Metal fut littéralement dévoré par une horde de métalleux ivres de ce merveilleux cru 2013. D’ailleurs, il 2013-10-20 345semble même que l’arrivée d’Annihilator en France semble étrangement coïncider avec le retour du Metal dans l’Hexagone. Le vent semble souffler en faveur du groupe. Merci Annihilator, vous nous avez offert un des meilleurs concerts Metal de l’année. À noter aussi que nous avons eu droit à un super solo de batterie.2013-10-20 2312013-10-20 219

Nous sommes finalement ressortis indemnes de cette virée de « Alice au pays des enfers ».

Setlist :

Alison Hell

Welcome To Your Death

Knight Jump The Queen

Reduced To Ash

Set The World On Fire

Reflesh The Demon

Never, Neverland

No Zone

Carnival Diablo

Fiasco

Bliss

Secont To None

I Am In Command

Medley : Phoenix Rising / Sounds good To Me / Snake In The Grass

Solo de batterie

No Way out

Smear Campaign

Time Bomb

Ambush

Dead Locck

Rappel :

Ultra Motion

King Of The Kill

Nous remercions The Generals, Annihilator, Roger et BaseProd, ainsi que le Ninkasi kao pour ce super concert, en espérant les revoir bientôt.

Melissa et Haja

Publicités
commentaires
  1. Alastor/RM dit :

    Attention, quelques petites fautes de frappes/orthographes. Premier paragraphe sur The Generals, vice et versa ne s’écrit pas « vis versa ». Petite faute de frappe sur le nom du titre ‘Carnival Diablo’, et non ‘Xarnival Diablo’. Et enfin un accent sur ‘Phenix Rising’, qui, étant en anglais, peut s’éviter cette petite marque propre au français ! 😉

    Sinon, ouvrir le show par ‘Alison Hell’, quelle p*tain de merveilleuse idée ! 😉

  2. Shouks dit :

    Un putain de concert
    Merci Sons of Metal pour le report

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s