Charlie’s Frontier Fun Town – Moloko Vellocet

Publié: 5 novembre 2013 par abfors dans Chroniques Albums
Tags:, ,

Genre : Groove / Stoner Rock ©2013

1- Bastards
2- Soul of a Truck
3- All Pain, No Gain
4- The Devil in the Details
5- Blast
6- No Solution, Only Problems
7- Phosphorescent Garbage Valley
8- The Hunter of Penumbra

Charlie’s Frontier Fun Town est une formation grenobloise de musique classique, composée de cinq virtuoses dont les inspirations vivaldiques ou wagnériennes s’ancrent dans une optique saine et raffinée de la transcendance auditive…
Non mais vous êtes en train de me croire en plus ?! Dans Charlie’s Frontier Fun Town, il est nul question de violon ou de contrebasse mais plutôt de whisky, de gonzesses et de lendemain de soirée « bouche pâteuse ». Voilà, traduisons-le plus simplement : du gros Rock Stoner des familles.

Les Charlie’s, qui trainent leur gros son depuis 2010, proposent ici leur premier album intitulé « Moloko Vellocet« . Leur philosophie est décrite ainsi : « tout part d’une bande de pote (et de litres de bière) ». C’est donc dans la bonne humeur que le trio de tête décide de se poser sur une vraie formation, par l’aide de nouveaux musiciens qui partagent leur sens de l’ironie. Car visiblement, Charlie’s n’est pas qu’un groupe pépère à faire bouger le village qu’à la Fête de la Musique annuelle de Grenoble. C’est à bon coup d’humour et de dérision qu’ils font vibrer leur public aux rythmes de gros Stoner groovy.
Musicalement, nous pourrions les placer entre Kyuss et Pantera, le chant à consonance « Hardcore » pouvant rappeler celui de Phil Anselmo et rehaussé d’une pointe de Rock n’ Roll à la Motörhead, Volbeat ou Metallica (période Load – ReLoad).
Les ambiances changent de titres en titres, d’une rythmique plus lourde qui devient plus sautillante mais dans l’ensemble ils finissent par se ressembler mais d’un côté « le bon bûcheron scie toujours de la même façon ». Voilà une autre belle manière de qualifier ces cinq buveurs de Jack autoproclamés.
Au fil de l’écoute, l’oreille est titillée par divers passages sonores, principalement d’extraits cinématographiques mais en VO ; à vous donc d’y retrouver les références ; personnellement, j’y ai trouvé Boulevard de la Mort de Quentin Tarantino. Le titre de l’album est lui-même un clin d’œil à l’Orange Mécanique de Burgess, popularisé par feu Stanley Kubrick.

Bref, Charlie’s Frontier Fun Town nous montre avec cet album « Moloko Vellocet«  des compositions bien couillues.
La production honorable de cet opus contribue à en faire une bonne cuvée, le côté un peu répétitif des morceaux se fait oublier par leur exécution efficace.
Une écoute sympathique qui ne déplaira pas aux amateurs du genre, à voir en live pour en profiter pleinement.

AbFoRs.

[youtube.com/watch?v=zqPXZrzwaio]
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s