Loading Data – Double Disco Animal Style

Publié: 24 octobre 2013 par Noisyness dans Chroniques Albums
Tags:,

loading datagenre :  Rock groovy                      ©2013

Tracklist :

01. Double Disco Animal Style 03:28
02. Give the Rat a Name 02:57
03. Teeth and Tongue 03:15
04. Butterfly Shelf 04:44
05. So High 03:45
06. Hanging Low 04:22
07. Round and Round 03:02
08. Mezzoven 01:40
09. Gift 03:24
10. Alright 03:40
11. I’m not Gonna Take it 01:22
12. Midnight Situation 04:36
13. On My Heart 09:44

Formé en 1999, Loading Data est un des rares groupes français à avoir usé de bon sens. Faire du Space Rock, c’est génial mais s’installer aux States pour partager son art, c’est encore mieux. Après avoir sorti quelques albums, le groupe s’adjoint les services du producteur Alain Johannes, le spécialiste du rock gras et fainéant pour enregistrer Double Disco Animal Style qui sort chez A Quick One Records.

Il y a fort à parier qu’en écoutant Double Disco Animal Style, des noms vont vous venir à l’esprit. Les plus flagrants étant Josh Homme (Kyuss, QOTSA, Them Crooked Vultures) avec ce son de gratte, ce jeu de basse et ce sens de l’efficacité similaires -« Double Disco Animal Style » et son refrain ultra-accrocheur ou « Hanging Low » avec une intervention nerveuse de Nick Oliveri, comme à son habitude – ou Spiritual Beggars (« Give The Rat A Name », « So High »). En vérité, le rock de Loading Data ne mérite pas d’être étiqueté, tant il puise dans diverses domaines, faisant même preuve d’humour avec un hommage à L’Hymne à la Joie (« Mezzoven ») ou visitant les contrées folk bizarroïdes de Beck Hansen (« Midnight Situation »). La voix de Patrón, en plus d’être parfaite, se mue dans n’importe quel domaine. On retiendra aussi « Butterfly Shelf » pour son mélange de rock 70’s et de passages new-wave à la Blondie, complètement cohérent et diaboliquement accrocheur.

Double Disco Animal Style est donc l’œuvre de quatre musicos qui ne s’imposent aucune limite. Production sobre mais jamais horrible, morceaux simples sans être faciles, cet album mérite toutefois plusieurs écoutes avant de pouvoir en déceler les nombreuses subtilités. En pionniers du Stoner français, Loading Data possède une longueur d’avance sur ses compatriotes en ne se contentant pas de suivre les traces de John Garcia & cie. Une belle réussite.

Noisyness.

Line-up :

Louise Decouflé : basse
Robin Vieville : batterie
Pablo Saguez : Guitare, claviers
Lo S. Data : Chant, guitare

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s