Eths, le 4 octobre 2013 au Brin de Zinc (Chambéry)

Publié: 10 octobre 2013 par metalkouni dans Lives Reports
Tags:, , ,

ETHS-20131004-006Cela fait maintenant plusieurs mois que le Brin de Zinc nous propose des affiches tout bonnement splendides. Pour preuve les nombreux lives reports que nous avons faits en ces lieux avec d’excellents groupes comme Sister Sin, Anima Mundi, Tagada Jones et bien d’autres encore à venir. Ce soir, c’est au tour du très connu groupe marseillais Eths de fouler les planches de la salle chambérienne. Le concert ne commence qu’à 22h00 et les spectateurs affluent de plus en plus dans le café-concert. Rapidement, la salle est presque remplie et la température monte d’un cran lorsque l’introduction retentit dans les enceintes.

La foule est massée et déjà des cris retentissent depuis la fosse, bondée. Les musiciens montent sur les planches les uns après les autres, à l’exception de Rachel (chant). Quelques secondes après l’intro, celle-ci surgit de l’ombre et entame le premier morceau. Le son est particulièrement ample et puissant mais le chant de Rachel manque légèrement de clarté. Nous prenons une baffe sonore en pleine tête et nous en redemandons. Si dans le cœur des aficionados, la jeune chanteuse n’égale pas ses prédécesseurs Candice, Nelly et Virginie, les fans présents ce soir s’en moquent visiblement comme de leur première cuite car les applaudissements sont nourris et un énorme circle-pit est rapidement déclenché. La vocaliste exécute parfaitement sa part de travail et dispose d’un certain charisme. Bien sûr, ce n’est pas le Eths des débuts, mais tout simplement un Eths différent. Et ça fonctionne plutôt pas mal !

La scène relativement petite du Brin de Zinc ne permet beaucoup de déplacements. Ainsi, si le bassiste Damien rejoint de temps à autres son collègue six-cordiste Stef, Rachel ne bouge que rarement. Toutefois, elle parvient tout de même à stimuler les spectateurs avec ses nombreux appels et headbanging. Sans doute faut-il lui laisser le temps d’apprivoiser la scène et d’engranger encore de l’expérience. Au niveau de l’organe vocale, bien que le mix ne lui facilite pas la tâche, la jeune femme sait bien moduler sa voix et passe du growl au chant clair sans trop de difficultés. C’est un vrai plaisir de l’entendre chanter les hits « Bulimiarexia », « Crucifère » ou encore « Détruis-moi », pour ne citer qu’eux.

Aucun temps mort dans l’enchaînement des titres, le groupe joue une heure précise et nous aurons même droit à un solo de batterie de la part de Yom. Le public ne se repose jamais non ETHS-20131004-001plus et on ne compte plus les pogos et slams. Très vite, la chaleur et l’humidité deviennent tellement importantes que nous suffoquons au devant de la scène. Les musiciens transpirent eux aussi à grosse gouttes, surtout Rachel qui se donne littéralement à fond dans sa prestation.

Le concert touche à sa fin et après un ultime rappel réclamé à corps et à cris par le public, Eths quitte les planches pour retrouver ses fans vers le merchandising assez fourni. Le groupe aura donné une performance solide et efficace. Le succès fut au rendez-vous et c’est particulièrement bon signe pour une formation qui ouvre un nouveau chapitre dans son histoire.

Un des concerts les plus attendus de l’année, du fait de la formation inédite du combo marseillais. L’épreuve chambérienne s’est bien passée et le Brin de Zinc a vibré au son de la centaine de voix présentes ce soir.

Tous nos remerciements au groupe, à ses techniciens, au personne du Brin de Zinc et bien sûr merci aux spectateurs qui ont fait le déplacement malgré l’orage diluvien.

Kouni

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s