LizZard – Out Of Reach

Publié: 28 mai 2013 par Noisyness dans Chroniques Albums
Tags:, ,

lizzard_out_of_reachgenre : rock/metal     ©2012

LizZard est un groupe venant de la Klonosphere, donc c’est forcément génial. Voilà messieurs-dames, bonne journée.

Houlà, houlà, doucement… On a beau être complètement d’accord avec cette affirmation, il faut tout de même en dire quelque chose de ce premier album de LizZard, trio limougeaud composé de Mathieu (chant/guitare), Katy (batterie) et William (basse/chant). Déjà pour commencer, est-ce que vous aimez les sonorités qui voguent entre rock progressif et metal ? Oui ? Vous connaissez déjà des groupes qui excellent dans ces eaux-là ? Ah, toujours le même, hein : Tool, le groupe qui révéla Maynard James Keenan, dont le grain de voix a laissé une sacrée empreinte sur la génération d’aujourd’hui et même en France avec Yann de Klone ou Mathieu de LizZard du coup. Attention, il ne s’agit là que d’une inspiration qui se ressent, certes, mais il n’est pas question de chercher une comparaison qui n’a pas lieu d’être, car notre trio n’a pas l’intention de torturer les âmes mais plutôt de rendre l’écoute fluide et agréable. Un son de guitare bien appuyé pour un mixage éthéré, précis et complètement adapté à l’ambiance, Out Of Reach est de ces disques qui se consomment sans modération en vous foutant la pêche un peu plus à chaque écoute. Beaucoup de perles (pour ne pas dire tubes potentiels) à l’instar de « Desintegrity », « The Orbiter » (la plus accessible avec son riff dévastateur), « Out Of Reach » ou »Fakeworld » et de la diversité avec l’interlude « Skyline » (merci Sigùr Ròs) dont la nappe ambiant se prolonge sur la lourde « Loose Ends » aux airs de Deftones – tout comme la magnifique « Across The Line »- avant que l’instrumental sans prétention « Backslide » nous rappelle que LizZard n’est pas seulement le groupe d’un homme mais bien la fusion de trois personnes qui ont le feu en elles.

Une bien belle offrande encore une fois française. Ça a du bon, le patriotisme et ce n’est pas hors-de-portée (c’est le cas de le dire !) pour celui qui croit en des groupes comme celui-ci. Légèrement original sans être révolutionnaire, Out Of Reach mérite de remporter la palme du disque frenchy le plus fluide de ces six derniers mois. Foncez sans crainte…y’a pas d’lizzard !

Noisyness.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s