Interview avec Vital Breath (PPM en Belgique), le 12/04/2013

Publié: 15 mai 2013 par elovite666 dans Interviews
Tags:,

Voici une interview réalisée avec les membres de Vital Breath.

Salut, depuis la date de Chambéry le 28 février dernier, Vital Breath a fait du chemin. Qu’est-ce que cela fait de passer de la scène comme celle du Brin de Zinc à un plateau comme le PPM Fest ?

François : On n’a pas trop compris ce qui se passait, car on pas réellement eu de palier. Cependant, c’est une chance pour nous et pour un groupe aussi jeune que Vital Breath d’être là après seulement cinq concerts. De plus, ce qui est génial, c’est que l’on a senti que des gens étaient venus pour nous et ça c’est super. Cela nous fait vraiment plaisir. De plus, pouvoir jouer sur une scène comme le PPM, c’est une bonne exposition pour le groupe, surtout quand on voit les noms sur l’affiche de cette année.

Oui, c’est sûr car après ce premier concert au Brin de Zinc devant peu de personnes, là ça doit changer ?

En fait le Brin de Zinc, ce n’était pas le 1er mai le 3ème mais c’est vraiment une sensation très particulière de jouer ici.

Justement, comment décririez-vous la sensation que l’on éprouve sur une scène aussi grande ? N’est-ce pas trop dur à gérer ?

Comme on est encore un jeune groupe, enfin scéniquement, c’est un peu le « bordel » car on n’a pas encore forcément nos repères sur scène. Donc on a fait notre vie et ce que l’on savait faire. De plus, à priori, ça a plu. Ce qui est super motivant pour la suite.

Concernant le temps de jeu, 30 minutes c’est court. Qu’est qui a déterminé l’ordre de la setlist par rapport à celui de l’album ?

Au regard de l’affiche, on a essayé d’enlever les titres compléments barrés pour faire plus coïncider notre jeu. Le choix du premier titre a donc été facile, car « Be Myself » permettait d’englober le tout et de caler notre jeu. Oui, car avec ce titre nous jouions sur le fait que nous ne devions effectuer qu’un Line check. Mais finalement, le fait d’ouvrir la scène nous a permis d’effectuer nos réglages tranquillement, sans stress. Ensuite on a joué au mieux sur le mélange des tempos pour que ça colle plus à la soirée.

Parlons un peu de « Duality », votre album sortit le 11 mars 2013.

C’est un projet qui mijotait depuis 3 ans.

Sylvain, Jérôme et moi-même travaillons aussi en parallèle avec d’autres formations essentiellement de reprise, mais nous avons senti que nous pouvions faire quelque chose d’intéressant. On s’est donc penché sur le projet. Ensuite on a fait rentrer Christophe, d’ailleurs on se connaissait déjà tous les deux (François et Christophe), car nous avions joué ensemble dans Virus IV. Et là, ça tombait bien car le groupe venait de splitter et cela nous a semblé normal de l’intégrer au projet. Après, Sylvain a proposé d’enregistrer l’album car il travaille dans un studio d’enregistrement, ce qui nous a beaucoup aidés pour nous lancer. Ça à donc été une véritable aubaine et nous avons eu choix du label à notre disposition. Nous nous sommes donc portés sur M&O Music. C’était parti.

Concernant la pochette, y a-t-il un rapport entre le logo représentant le ying et le yang et le titre de « Duality » ?

C’est bien, déjà tu as vu, c’est cool. Ça prouve que nous avons bien choisi le rapport entre les deux. Donc comme tu l’as fait remarqué, oui il y a bien un rapport car la particularité de l’album est de parler de la dualité entre le bien et le mal. D’ailleurs, « Vital Breath » en japonais signifie « souffle de vitalité », d’où le logo.

Mais si on possède une si belle pochette, c’est surtout grâce à Jérôme qui en plus d’être un super guitariste est aussi un super bosseur. C’est lui qui a travaillé sur l’artwork et sur le clip du groupe. Ce qui nous a permis de réaliser un super clip avec très peu de moyens. Car il faut compter environ 2000 euros de budget pour faire faire un clip vidéo. Donc quand tu n’as pas les sous tu fais f*** *** et tu te débrouilles par toi-même. C’est ce qui a permis de nous démarquer. Mais c’est tout de même près d’un mois et demi de travail, quasiment nuit et jour pour faire quelque chose de qualité. De plus, grâce à ce clip, on se démarque aussi par ce côté Rock n’ Roll qui amène une petite touche de fraîcheur par rapport à beaucoup de groupes, si on caricature qui pose en noir dans la neige blanche.

Vital Breath est né en 2011, qu’est-ce qui vous a réuni précisément pour monter ce projet ?

Comme on se connaissait déjà tous avant, nous voulions faire notre propre musique et nos propres chansons. C’est donc en grande partie pour cela que Vital Breath a vu le jour. Alors on s’est lancé dans ce projet en plus de nos autres groupes. Car si on est là, c’est avant tout par passion de la musique métal et du rock car comme tu dois le savoir, à part si tu t’appelles Iron Maiden ou Metallica, ça ne paie pas.

Qu’est-ce que vous pensez des effets d’internet sur le monde la musique et de l’album, est-ce négatif et positif ?

Oui et non.

Tout dépend, mais même si la musique à tendance à se dématérialiser, les gens voudront toujours (pour une partie) posséder l’album pour l’aspect visuel.

Cependant, c’est tout de même un bon outil de communication surtout pour un groupe qui se lance mais c’est il y a aussi des côtés négatifs. Mais cela permet de mettre certaines musiques en avant, même si à cause des radios et d’internet on a l’impression d’être dans un système totalitaire, car on nous dit ce que l’on doit écouter. Alors quand tu sors du moule, ce n’est pas facile de se faire accepter.

Mais par contre, un des gros aspects positifs est le fait que cela permette à de nombreux groupes de sortir de l’ombre pour se faire connaître. Ceci a permis de tirer la musique vers le haut, pour ouvrir d’autres horizons.

Cependant, le gros problème est que l’information à laquelle les gens ont accès est noyée dans la masse. Comme sur les réseaux sociaux Facebook ou Twitter où l’auditeur ne sait plus où il en est, car trop d’informations tuent l’information, ce qui fait que tu existes sans exister. Il faut donc arriver à se démarquer de ce que font les autres pour pouvoir sortir du lot.

ELOVITE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s