Coredump + All Of You Down + 91Allstars au Panorama, Grenay le 12 avril 2013

Publié: 18 avril 2013 par metalkouni dans Lives Reports
Tags:, , ,

Deux soirs d’affilé avec les Coredump et All Of You Down. Cela est-il raisonnable pour la santé auditive ? Probablement pas, mais ce n’est pas ça qui va m’empêcher de suivre ces deux groupes surexcités sur les routes de France et de Navarre. D’autant que ce soir, dans le bar Le Panorama (Isère), 91Allstars ouvre la soirée avec son puissant Hardcore avant de laisser s’exprimer les furieux AOYD et Coredump. Mettez vos bouchons d’oreilles, ça va envoyer du lourd !

91Allstars

91Allstars s’installe et s’apprête à nous couvrir d’uppercuts. Première constatation faite dés le début du set, le son est vraiment très puissant. Principalement la batterie, tenue par la poigne de fer et la hargne de l’imposant batteur Arthur, aux allures de Derrick Green (Sepultura). Les deux chanteurs, Julien et Samir, sont très complémentaires et dynamisent grandement des compositions brutales et massives. On sent une légère influence de Hatebreed ou même Lamb Of God. Aux guitares, Mike et Warren sont plus discrets mais tout aussi efficaces. Pas d’erreurs commises, l’exécution des riffs et des solos est propre. Quant à Tadz, le bassiste, il restera statique durant tout le set mais ses lignes de basse et sa technique de pouce sont indispensables pour asséner une bonne claque au public du Panorama. Le groupe fait preuve d’une bonne cohésion et chacun se donne au maximum jusqu’à la dernière note. 91Allstars a bien rempli son rôle d’ouvreur et quitte la scène sous les applaudissements des spectateurs.

91ALLSTARS-20130412-004 91ALLSTARS-20130412-011 91ALLSTARS-20130412-015 91ALLSTARS-20130412-017

All Of You Down

Après un rapide changement de plateau, les Lyonnais de All Of You Down se préparent à balancer la sauce… qui ne prendra pas tout de suite. En effet, un malentendu entre les musiciens provoquera un faux départ et François (chant) rattrapera l’erreur avec humour en disant aux spectateurs : « Vous y avez cru hein ? En fait, c’est encore les balances là ! ». Chacun se replace et le titre « Pure Selfish » est enfin lancé. François est particulièrement en forme physiquement et on ne compte plus les sauts de cabris réalisés à quelques centimètres de nous. En revanche, François rencontre des problèmes avec sa voix et doit constamment forcer pour se faire entendre. Après avoir changé de micro et réglé le mixage, ça va un peu mieux mais le mal est fait en ce qui concerne les cordes vocales du chanteur lyonnais qui devra faire le maximum jusqu’à la fin du set. Toutefois, ces problèmes n’entachent en rien la qualité du concert car en plus d’afficher une excellente humeur, chaque musicien est concentré et l’ensemble du groupe est en parfaite cohésion. Guillaume (guitare) est tout sourire et ne cesse de s’amuser avec les spectateurs proches de lui. Une formation au top de sa forme avec un bon son et des titres qui remportent pas mal de succès auprès du public. Notamment le morceau final « Fuck », qui verra l’ensemble des spectateurs lever leurs majeurs avec beaucoup de ferveur, à la demande de François. Un set énergique et bien rentre-dedans, comme d’habitude avec les AOYD.

Setlist :

  1. Pure Selfish
  2. Not Loose My Way
  3. Full Fill
  4. Die For Them
  5. Free Violence
  6. Deal Of Death
  7. Nothing Remain
  8. Ain’t Nothing But The Oldschool
  9. I Don’t Believe
  10. 90 Min Battles
  11. Shutdown
  12. Ta Gueule
  13. Fuck

ALLOFYOUDOWN-20130412-004 ALLOFYOUDOWN-20130412-007 ALLOFYOUDOWN-20130412-010 ALLOFYOUDOWN-20130412-014

Coredump

C’est maintenant au tour de Coredump de délivrer son Hardcore n’ Roll. L’habituel instrumental ouvre le set et déjà certains spectateurs entrent dans une espèce de transe. Max (chant) rejoint ses collègues pour envoyer le ravageur « Planète de Singe ». Le son est très bon et puissant. Alex (guitare) et Guillaume (batterie) sont au taquet dés les premières notes tandis que Jean-Matt (basse), la force tranquille du quatuor, nous envoie ses puissantes lignes de basse renforcées de distorsion (nous ne sommes pas loin du fameux son de basse de Motörhead). Les membres de All Of You Down feront des blagues aux Coredump tout au long du set et choisiront comme première cible le bassiste. Guillaume (guitariste de AOYD) retirera la ceinture de Jean-Matt pour ensuite tenter de le déshabiller. Harcelé de toutes parts, le bassiste parviendra tout de même à garder son pantalon. Faute de quoi les AOYD s’en prendront ensuite au batteur en lui prenant toutes ses cymbales durant « Le nerf de la guerre ». Ces dernières finiront devant les spectateurs pour que ceux-ci puissent y jouer ! Le batteur ne possède plus que le charley et la ride pour jouer. Evidemment, les cymbales retrouveront leur propriétaire dés la fin du morceau. Les balles meurtrières du groupe s’enchaînent avec « La fuite en avant », « Assologie », « M. Big », toutes taillées pour la scène. Max fera une dédicace à François (AOYD) qui fête ce soir son anniversaire et celui-ci viendra ensuite porter Max jusqu’au milieu de la salle pour faire chanter les spectateurs restés au fond. Nous sommes véritablement en plein trip et un pogo assez violent démarre ! Et ce n’est pas fini car Coredump choisi sa reprise fétiche pour marquer la fin du set, en l’occurrence le terrible « Ace Of Spades » du Bombardier anglais. Le public, complètement déchainé, viendra s’emparer de Jean-Matt (encore) pour le porter comme une véritable planche, à quelques centimètres du plafond ! Max grimpera sur le comptoir pour encourager le public à hurler le refrain. Finalement, le seul membre du groupe a être épargné est Alex qui aura pu jouer ses riffs meurtriers. C’est donc un groupe ravi qui nous salue une dernière fois avant de sortir de scène. Le public est aux anges et même s’il n’y a pas grand monde ce soir, il y aura eu l’ambiance d’un stade chauffé à blanc !

Setlist :

  1. Instrumental
  2. Planète de singe
  3. Le nerf de la guerre
  4. La fuite en avant
  5. L’empire du seigneur du pire
  6. Soleil Vert
  7. Assologie
  8. M. Big
  9. Ace Of Spades (Motörhead)

COREDUMP20130412-008 COREDUMP20130412-014 COREDUMP20130412-025 COREDUMP20130412-036 COREDUMP20130412-040 COREDUMP20130412-047

Que ce soit dans une salle de concert ou dans un bar, Coredump et All Of You Down savent y faire pour faire remuer le public. La mini-tournée avec AOYD est donc finie mais aura été un véritable plaisir à suivre. À refaire au plus vite ! 91Allstars est également un groupe à découvrir en live car débordant d’énergie et de rage. Quant à Coredump, le prochain rendez-vous est pris et ce sera au WarmAudio de Décines-Charpieu, dont la performance sera enregistrée. Nous vous y attendons !

Pour découvrir ces groupes, cliquez sur leurs noms : Coredump, AOYD, 91Allstars.

KOUNI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s