Atlantis Chronicles : Release Party @ Le Batofar [07/04/2013 – Paris]

Publié: 12 avril 2013 par Eladan dans Lives Reports
Tags:, , , , ,

Ce soir là, c’est une grosse et bonne soirée qui s’annonçait. En effet, les Altlantis Chronicles débarquaient sur Paris pour la soirée de « sortie » de leur premier album. Et avec eux, ce n’était pas moins que Checkmate et Beyond The Dust qui embarquaient sur le Batofar pour leur tenir compagnie sur scène.

Mais avant de balancer de gros groupes biens connus sur Paris, ce sont les Unstable qui montent sur scène.

Unstable

Sans doute peu d’entre vous connaissent cUnstablee groupe et l’on ne vous en voudra guère. En effet, ce sont des Lillois qui se sont invités dans cette soirée parisienne en remportant le concours mis en place pour jouer en première partie. Voyons voir ce que les gars du nord ont dans le ventre.

Après un sample d’intro au piano, les Unstable rentrent directement dans le vif du sujet. Une musique violente, très saccadée, le tout accompagné d’un grunt maîtrisé. Le groupe a une bonne base bien solide. On déplorera une trop forte dominance de la basse dans le mixage qui a tendance à un peu masquer les guitares. Même s’ils manquent encore un peu de maîtrise, les cœurs en chant clair des deux guitaristes amènent une petite touche épurée aux morceaux qui n’est pas désagréable et qui leur vaudra sans doute de se démarquer des autres dans un futur proche.

Coté public, on ne peut pas parler de folie furieuse mais l’on sait comment il est difficile de convaincre un public qui n’est pas acquis et les Lillois s’en sortent très bien pour leur première venue à Paris. On peut dire que, malgré leur nom, les Unstable ne sont pas près de tomber.

Unstable Unstable Unstable Unstable Unstable

Beyond The Dust

Beyond The DustCette soirée était aussi pour moi l’occasion de découvrir un groupe dont j’ai beaucoup entendu parler mais que je n’avais pas encore eu le plaisir d’écouter ni de voir. Et donc de répondre à une des questions existentielles que je me pose depuis que j’ai lu leur nom pour la première fois : « Qu’il y a-t-il au-delà de la poussière ? »

On sent tout de suite que le groupe a déjà fait ses preuves sur la scène parisienne et le public se masse tout de suite sur le devant de la scène. Et il y a de quoi, un univers sombre et incisif, brutal, malmené par une bonne grosse couche de samples, des guitares aux rythmes saccadés et un grunt très bien maîtrisé. Shyem, chanteuse du groupe, n’a pas grand-chose à envier à ses homologues masculins et en profite au contraire pour enrichir les compositions de voix claire même si cette technique manque parfois de peaufinement.

Le groupe n’est pas en reste et se démène sur scène, pour le plus grand bonheur des fans.

 Beyond The Dust Beyond The Dust Beyond The Dust Beyond The DustBeyond The Dust

Checkmate

CheckmateCela faisait presque un mois que je les avais vu au Warm Up et c’est par un hasardeux hasard que Chekmate jouait aussi ce soir là. Que dire sur leur prestation que je n’ai pas déjà dit le mois passé ?

Toujours au top, les Checkmate ont déchaîné le Batofar ce soir là. De la bonne grosse musique bien en place, un public de malade et une ambiance de folie. Voilà à peu près ce qui pourrait résumer la soirée. Mais ce serait oublier certains détails.

Déjà, décrivons à peu près l’ambiance et soyons clairs : certains en ont grimpé au plafond ! Il faut dire, d’après un rapide sondage à main levée effectuée par Julien, chanteur du groupe, seules quelques rares personnes n’avaient jamais vu les Checkmate en live et le reste de la salle leur était donc acquise. Et puis, le groupe ne lésine pas sur les moyens pour faire bouger la fosse en organisant un Wall Of Death bien bourrin et en donnant rendez-vous aux fans dans un mois pour connaître la date de sortie de leur premier album !

Bref, Checkmate en pleine forme avec des petites news croustillantes. Il est difficile d’en demander plus.

Checkmate Checkmate Checkmate Checkmate Checkmate Checkmate Checkmate

Atlantis Chronicles

Atlantis ChroniclesC’est  enfin au tour des Atlantis Chronicles de monter sur scène.

Et le set commence sur une intro… de plongeon aquatique très angoissant, surtout lorsque l’on est sur un bateau ! Ceux qui connaissent l’album auront reconnu « Enter the bathysphere… » et n’aurons donc pas été surpris que le groupe enchaîne sur « … And Embrace The Abysse ». La thématique du concert est donnée : de gros riffs, beaucoup d’harmonisations et d’effets à la guitare, une batterie bien présente et un chant qui oscille entre le grunt et le scream.

 Coté jeu scénique, le groupe est en pleine tournée promotionnelle de l’album et ça se voit. Chaque musicien est « dans le bain », monté à bloc, et balance à souhait. Les Atlantis Chronicles nous envoient leur death mélodique avec une énergie qui n’a rien à envier aux précédents groupes de la soirée.

Atlantis Chronicles Atlantis Chronicles Atlantis Chronicles

Atlantis Chronicles Atlantis Chronicles

Setlist :

  • Intro (Enter The Bathysphere)
  • … And Embrace The Abysse
  • Echoes Of Silence
  • Architeucthis Dux
  • Tales Of Atlantis
  • Homocene
  • Thousand Carybdes
  • Ten Miles Underwater
  • Outro (William Beebe)

Pour une belle soirée, c’était une belle soirée. Si nous n’avons pas encore réussi à couler le Batofar, nous avons toutefois réussi à le faire tanguer ! La Release Party d’Atlantis Chronicles était un franc succès. Et pour conclure, je n’aurais qu’un seul mot : encore !

ELADAN

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s