Hypocrisy + Hate + Essence au Fil (Saint-Etienne) le 02/04/2013

Publié: 9 avril 2013 par elovite666 dans Lives Reports
Tags:, , , ,

En ce début avril, je me rends en direction de Saint Étienne pour une soirée qui risque d’être hyper fantastique. À cette occasion, l’Association DOH nous a concocté une affiche énorme dans la belle salle du Fil. Au menu, les Danois d’Essence, les Polonais de Hate et enfin les Suédois d’Hypocrisy. Autant dire que la soirée risque d’être magnifique et va nous combler de bonheur.

Cependant, à l’heure où j’écris ces lignes et pour les personnes qui ne le sauraient pas encore, une triste nouvelle a frappé le monde du métal dans la nuit 05 au 06 avril. En effet, le bassiste Sławomir « Mortifer » Kusterka  (Hate) nous a quitté de manière tragique la nuit dernière. Il ne va pas sans dire que cela laisse un vide et que je vous laisserais tranquille pendant la minute de silence …

C’est fait, allez, on reviens sur le report pour des moments de pure gaieté.

Essence

Pour ce début de soirée, ce sont les Danois d’Essence qui vont servir de hors-d’œuvre. En effet, ce jeune groupe actif depuis environ 8 ans est constitué d’un trio détonnant au possible.  La formation fait preuve d’une tonicité et d’un charisme à toute épreuve, comme le démontre la présence du chanteur-guitariste Lasse Skov. Dommage que le public ne soit pas arrivé en totalité car malgré leur âge, les Danois font preuve d’un dynamisme et d’une technicité hors du commun. Leur musique axée en grande partie sur le thème de la violence et de la guerre reflète parfaitement ce qui se passe en ce moment, puisque les premiers pogos de la soirée ne tarderont pas à faire leur apparition dans le bar du Fil (manque de prévente, le concert n’aura pas lieu dans la grande salle). Donc, comment ne pas faire le comparatif avec une bonne vodka que l’on boirait pour se mettre en forme avant d’engloutir le plat de résistance ? Car c’est exactement ce que propose Essence  à travers ses riffs et ses lourdes lignes de basse. De plus, comme si cela ne suffisait pas, chaque frappe de Martin Haumman fait l’effet d’un T punch. Il est impossible de s’ennuyer. Si bien que le groupe n’aura eu beau jouer que trente minutes que pour ma part j’ai eu l’impression que cela n’aura duré que 5 minutes. À revoir très vite sans modération.

IMG_0713 IMG_0715 IMG_0733 IMG_0736 IMG_0738 IMG_0755

Hate

Quelques minutes plus tard, changement d’ambiance. Les lumières de front stage baissent en intensité et les Polonais de Hate arrivent sur scène. Les quatre compères ne vont pas faire dans la dentelle. En effet, pour notre plat de résistance nous avons le droit à du lourd, un peu comme si vous mangiez une grosse tartiflette quelques minutes avant d’aller au lit. Mais là c’est simplement un death magistral direct et efficace qu’offrent les Varsoviens au public stéphanois. Après un début en trombe, l’intensité et la rage de leur instrument ne se calmera qu’une fois la dernière note du set fini. De plus, toute cette fureur musicale est contagieuse et se transmet au public aux anges à voir l’ambiance parmi les personnes présentes. C’est tout simplement génial, car Hate ne laisse rien au hasard pour ravager et retourner cette superbe salle. Le chanteur Adam « ATF Sinner » Busko  n’aura aucun mal tout le long du set à faire bouger le public déjà chauffé à blanc après les Danois. C’est donc après environ une heure de jeu, sous les regards remplis de joie que les Polonais nous quittent pour laisser la place à Hypocrisy.

IMG_0773 IMG_0794 IMG_0806 IMG_0810 IMG_0811 IMG_0840 IMG_0850

Hypocrisy

Allez, c’est parti pour le dessert. Au menu pour cette fin de soirée, l’Association DOH nous sert les Suédois d’Hypocrisy sur le plateau du Fil. Imaginez : vous êtes au restaurant et vous attendez avec impatience que l’on vous amène votre dessert ainsi qu’une coupe de champagne. Et bien avec Hypocrisy, c’est pareil. Les suédois nous proposent un death métal puissant et direct. C’est après une intro et de superbes lumières enveloppant le bas de la batterie qu’Hypocrisy nous envoie dans la figure le premier titre de leur show « End Of Disclosure ». Alors, pouvez-vous imaginer ce que l’on ressent face une telle dose d’énergie dans les accords que nous proposent les guitaristes Peter Tägtren et Tomas Elofsson ? La magie du live reprend à nouveau ses droits devant tant de talents. C’est donc un véritable orgasme que nous vivons ce soir. En effet, tandis que les riffs et les solos de guitare nous transpercent de parts et d’autres, le jeu du batteur Reidar « Horgh » Horghagen nous retourne littéralement le cerveau, car la technicité et l’efficacité sont juste incroyables. De plus, on sent que les Suédois se font plaisir à être devant ce public chaleureux qui leur rend dès que possible leur joie de pouvoir assister à cette superbe soirée. Donc quand vient l’heure de la fin, c’est sous une pluie de hourra et d’applaudissements qu’Hypocrisy prend congé de nous.

Setlist Hypocrisy :

IMG_0946

IMG_0856 IMG_0863 IMG_0879 IMG_0882 IMG_0898 IMG_0912 IMG_0923 IMG_0942

Encore une énorme soirée live dans une superbe salle, avec un public magnifique et trois groupes excellents. Un grand merci à l’Association DOH pour nous avoir fait vivre ce superbe moment.

*R.I.P pour Sławomir « Mortifer » Kusterka du groupe Hate qui nous a quitté prématurément. On pense bien à lui ainsi qu’à sa famille et aux membres du groupe.

ELOVITE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s