Blaze Bayley + Whisky Of Blood + Sanctuaire + Restful à l’Ampérage (Grenoble) le 15/03/2013

Publié: 21 mars 2013 par elovite666 dans Lives Reports

Il est 19h15 quand je me gare sur le parking de l’Ampérage à Grenoble pour ce vendredi qui promet d’être assez exceptionnel. Eh bien oui, vous avez lu correctement, votre serviteur à abandonné sa salle fétiche du Brin de Zinc, mais ne vous inquiétiez pas vous ne serez pas déçus pour autant. En effet, ce vendredi marquant la fin des 4 semaines de vacances de février 2013 pour les uns, restera un moment inoubliable pour les fans de Iron Maiden ; ou devrais-je dire la période Blaze. Car l’association Psycho Circle a décidé de faire plaisir au public Maidenien avec un live acoustique de Mister Blaze Bayley et autant dire que la salle est bondée. De plus, l’affiche est aussi super alléchante puisque nous retrouvons les 3 groupes grenoblois Restful, Sanctuaire et Whisky Of Blood en ouverture ce soir. Cela promet d’être un bon moment heavy métal. Donc aujourd’hui le concert affichera Sold Out après avoir effectué toutes les entrées.

« Il ne va pas sans dire qu’à l’heure où j’écris ; une petite pensée me traverse pour Clive Burr qui nous a quitté quelques jours auparavant à l’âge de 56 ans. »

Bref, passons aux choses sérieuses.

Restful

Que dire de Restful, n’avez-vous jamais rêvé d’entendre du Iron Maiden, AC/DC ou je ne sais quoi d’autre tellement la liste est longue… Et le tout en même temps. Aujourd’hui c’est faisable car Restful l’a fait. Il aura fallu attendre pas loin d’une minute d’intro très solennelle du chanteur Seb pour le découvrir. En effet, pour mettre en appétit les Grenoblois, ils ont du se dire : « tiens, si on faisait style opéra, histoire de rappeller Luca Turilli’s Rhapsody« . Dire que c’est excellent serait un euphémisme puisque nous prenons déjà une claque « in the face ». Le niveau du groupe est juste démentiel, enchaînant les solos et les riffs de guitares avec une précision magique. En effet, histoire de nous mettre sur le cul, le groupe a été capable de faire une mélange de tout ce qui ce fait de mieux sur la scène heavy métal dans une chanson. Vous ne voyez pas ? Imaginez entendre dans le même titre le chant de Udo dans Accept grâce à Seb, un jeu à la guitare digne des mélodies de Iron Maiden avec les deux guitaristes François et  Virgile. Simplement excellent. Comment ne pas être ébloui par une telle technique et face à ce challenge ? Le tout pendant près de 40 minutes, à une allure folle et une aisance à faire rougir des groupes de la scène internationale. Si vous voulez avoir un orgasme musical ne traînez pas.

Setlist Restful:

Nessum Dorma
Phanyom Of Night
Get Out Of My World
I Can’t love You
Call Me
Doomsday
Electric Eye
Remember

IMG_9963 IMG_9903 IMG_9907 IMG_9913 IMG_9917 IMG_9945 IMG_9948

Sanctuaire

Nous attaquons le deuxième groupe de la soirée et là aussi dès les premières notes, nous sentons un nouveau mélange mais cette fois entre deux groupes de la scène française. Les grenoblois de Sanctuaire se sont inspirés des groupes Téléphone et Trust mais cette fois la comparaison n’est pas palpable. Tout comme ces deux monstres du hard rock français, Sanctuaire a choisi d’évoluer avec un chant dans notre langue natale. Cependant, si les paroles sont sympas et recherchées, côté instrumental c’est plat et longuet. Le quatuor a beau essayer de mettre toutes ses tripes, on ne sent pas l’étincelle qu’ils souhaitent produire. Même si certains spectateurs se laisseront envahir par cette sensation et n’hésiteront pas à lancer les premiers pogos de la soirée. Par contre, côté vestimentaire, le look est là avec les pantalons moulant des années 80 et les balles attachées à la ceinture. Sur ce point là, on ne peut leur enlever que l’effet comparatif saute aux yeux. Car tout semble lent et long, pour entendre certains commentaires de spectateurs, je ne suis à priori pas le seul à ressentir cette sensation. Bien sûr, ce n’est qu’un point de vue parmi tant d’autres. Mais au vu de ce que l’on entend ce soir, la prestation ne restera pas gravée dans les mémoires du public.

IMG_9999 IMG_0003 IMG_0005 IMG_0006 IMG_9984

Whisky Of Blood (WOB)

Les choses sérieuses commencent « right now ». Et pour cause, quand les Grenoblois de WOB font leur apparition, l’atmosphère change du tout au tout au sein du public. Nous étions déjà bien compressés mais maintenant, nous sommes totalement scotchés. C’est pour cela que nous aimons les concerts rock/métal. Pour l’instant, mis à part le bémol sur Sanctuaire, le public grenoblois ; présent en masse ; est ma foi fort gâté avec cette affiche. Retour à ce qui se passe sur scène puisque maintenant c’est l’heure de Whisky Of Blood, ainsi que de leur belle et jolie « strip teaseuse ». En effet, si vous n’avez jamais eu l’occasion de les voir, un petit strip tease sur scène peut choquer les âmes sensibles. Mais que dis-je dans notre monde musical, il n’y en a pas. Donc, tout comme Electric Duck qui s’était dit que de finir à poil à force de l’entendre serait génial de le faire, les WOB se sont dit que de rajouter la petite touche féminine au travers de leur hard rock pêchu ne serait pas du tout dégueulasse pour les yeux du public. Bon allez, je retourne à la musique. Le quatuor grenoblois est juste énorme ce soir, puisque de jouer chez eux les ravis et de plus avant Mister Blaze. Tout comme à Chambéry il y a quelques mois, le groupe se donne à fond et lâche les chevaux à balle. Les solos de guitares fusent de toutes parts et les frappes de King Of Beer, sur sa batterie, nous transpercent la poitrine violemment. Totalement excellent, car le groupe fait à nouveau preuve d’une énergie débordante ainsi que d’une joie scénique revigorante. Déjà que les membres mettent le feu, alors imaginez quand ils nous balancent leur tube « Whisky Of Blood » au milieu du set ! L’ambiance dans la salle monte de nouveau d’un cran et ne retombera qu’à la fin de leur dernier titre « You Gonna Rock ». Bon, ils auront tout de même tapé un délire avant de finir en demandant aux demoiselles présentes de les rejoindre sur le plateau. Gros délire et grosse « orgie » sur la scène puisque plus de place. C’est donc après ceci que le set de WOB prend fin. Une prestation énorme de très haut niveau qui place le groupe sur une belle pente ascendante.

Setlist Whisky Of Blood :

Hello Nasty
Humanity
Show Me The Way
W.O.B
Hell Child
Rock & Roll Fever
Six Six Sex
Street Ready
Oh Yeah!!!!!!
You Gonna Rock

IMG_0089 IMG_0020 IMG_0036 IMG_0041 IMG_0043 IMG_0050 IMG_0059 IMG_0062 IMG_0080

Blaze Bayley

Nous rentrons dans la dernière ligne droite et la meilleure. Cependant, la langue française manque de mot pour décrire ce qui va se passer devant nous. Si vous ne comprenez pas, vous allez très vite vous en rendre compte. Voila, c’est l’heure, les lumières blanches s’éteignent et laisse entrer Thomas Zwijsen, le prodige de la guitare, avec ses deux guitares électro-acoustique. Acoustique, me direz-vous ? Oui, puisque Blaze est en tournée acoustique. Mais ne paniquez pas, tout est là pour que vous en ressortiez métamorphosés. C’est donc un Thomas Zwijsen, seul face à la salle comble de l’Ampérage qui s’apprête à lancer le début des hostilités ainsi qu’une leçon de guitare. D’entrée pour nous chauffer, l’intro de « The Trooper » retentit dans les enceintes de la salle grenobloise et déjà le public fredonne les « OOOOOOOOO_OOOOOOOOO» et il ne faudra guère longtemps pour que nous nous mettions tous à chanter. D’ailleurs, à la fin du titre, Thomas nous applaudira autant que nous le remercions. Mais cette intro ALONE n’est pas finie. Car trois titres grandioses nous attendent encore avant que Mister Blaze Bayley ne fasse son apparition. Notamment « Wasted Years », « Wasting Love » et « Run To The Hills » qui sera un moment plus qu’émouvant, rendant hommage à Mister Cive Burr. Quand Thomas Zwijsen finit « Wasting Love », c’est sous une pluie d’applaudissement que le public le remercie. Pour les personnes présentes à Paris l’an dernier, nous avions découvert un guitariste hors pair qui confirme encore ce soir. Pour les autres, ils viennent de découvrir un jeune prodige. Comment ne pas se dire que la suite va être tout aussi grandiose. On ne peut pas. C’est sur « Lord Of Flies » qu’une jolie demoiselle au violon fait son entrée pour accompagner Thomas. Et là, c’est l’ébullition. Le moment tant attendu arrive enfin : Blaze Bayley entre sur scène et la salle se transforme à nouveau. Mais cette fois, ce sont les chansons qui sont reprises en chœur par le public qui s’élève dans la salle. Car une majorité de la salle sont des fans invétérés de Iron Maiden, tout comme votre serviteur. La suite sera formidable et chargée d’émotions puisque BLAZE nous sort des « Thanks, my friends » à tout va. Mais le moment le plus incroyable et le plus palpable est avant que Thomas et Blaze ne nous joue les titres de leur Ep Russian Roulette . En effet, à cet instant même Blaze nous explique qu’ils l’ont produit eux-mêmes sans l’aide de qui que se soit et que c’est grâce à nous si cela a été réalisable. Il n’est alors pas imaginable de décrire ce que nous ressentons. Alors quand Blaze et Thomas nous lâche « The Clansman » et « Man Of The Edge », c’est toute la salle qui s’illumine. On peut voir les étoiles de bonheur dans les yeux de Blaze, ce qui produit encore plus de magie dans une ambiance indescriptible. C’est après,quasiment 2 heures de show que les lumières se rallument pour laisser la place à une image d’un concert qui restera gravé dans les mémoires de chacun.

Setlist Blaze Bayley:

Thomas Zwijsen only

Blaze Bayley & Thomas Zwijsen

IMG_0145 IMG_014 IMG_0134 IMG_0142 IMG_0144

Une date  encore une fois fabuleuse qui prouve que les salles en France peuvent être SOLD OUT. Un énorme merci aux trois groupes grenoblois pour leurs prestations. CONGRATULATIONS à Mister Blaze Bayley et Thomas Zwijsen pour cette magie transmise tout au long du set. Félicitations à l’association Psycho Circle et Phil Arménise pour l’organisation de cette superbe soirée.

ELOVITE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s