Corkage (The First Twenty Years) + Decay, Bar Les Capucins, Lyon le 16 mars 2013

Publié: 19 mars 2013 par metalkouni dans Lives Reports

Ce soir, samedi 16 mars, le groupe Corkage fête ses 20 ans d’activité. Putain, 20 ans ! La formation lyonnaise est bien décidée à marquer le coup avec quelques surprises durant leur set. Ceux qui me lisent auront compris que Corkage fait clairement parti de mes groupes préférés et je ne pouvais donc pas rater cette soirée et encore moins refuser l’invitation ! C’est donc avec empressement que je descend dans le sous-sol du bar Les Capucins pour shooter l’évènement. Mais pour l’instant, prenons le temps de découvrir la co-tête d’affiche Decay.

Decay

Le quintet Decay ouvre la soirée avec son métal symphonique baroque inspiré des premiers albums de Nightwish et des grands maîtres de la musique baroque comme Johann Sebastian Bach ou Antonio Vivaldi. Toutefois, le groupe a mis beaucoup de sa personnalité dans les compositions, ce qui les rends uniques et originales. Le mélange musical est particulièrement intéressant et on entre plutôt facilement dans leur univers. On note beaucoup de variations dans les chansons, avec de nombreuses mélodies jouées par le claviériste et le guitariste, ce qui a pour fait effet de toujours nous surprendre. Un bon point ! Si la musique est aérée, captivante et foisonnante de technicité, elle souffre néanmoins d’un mixage moyen. Si la batterie et le clavier se font bien entendre, il n’en est pas de même pour le chant et la guitare qui sont difficilement audibles. Cela dit, la proximité avec le groupe (la salle est vraiment petite) nous offre un bon moment de convivialité, d’autant que le groupe communique beaucoup avec son public. Au final, une excellente ouverture de soirée, avec une formation qui a sera en finale du Headbang Contest le 23 mars à la MJC Ô Totem.

DECAY20130316-008 DECAY20130316-011 DECAY20130316-001 DECAY20130316-007

Corkage

On n’a pas tous les jours 20 ans n’est ce pas ? Surtout en ce qui concerne les groupes de métal pour qui rester dans le paysage musical aussi longtemps est un véritable défi. D’autant que Corkage n’a produit que trois EP (tous de grande qualité) durant ces deux décennies. Mais peu importe la taille de la discographie, car Corkage est bien décidé à rendre cette soirée inoubliable. À peine le groupe est installé et accordé que le public commence à chanter un « joyeux anniversaire » touchant. Au vu des nombreux T-Shirts spécial 20 ans, les fans sont venus en force pour soutenir le groupe ! Amine (chant) lance ensuite les festivités avec « Brain Beggar », suivi du hit « Sado Maso Diplomat ». Très en forme et disposant d’un mixage relativement bon (les guitares de Fabien et Olivier sont toutefois légèrement en retrait), le groupe se démène pour transmettre toute leur énergie aux compositions sombres et lugubres. La voix d’Amine est bien mixée et pleine de justesse. Pour preuve, son excellente interprétation du splendide « Solid Rain », durant laquelle il imitera le son d’un didgeridoo pendant une dizaine de secondes. Laurent, le batteur, est lui aussi en grande forme et sera même magistral durant tout le set. Quelques pains sont audibles à certains moments mais rien d’assez grave pour gâcher le spectacle. Je parlais d’une surprise dans mon introduction. Voici le moment de la découvrir. Chris (chanteur) et Guillaume (bassiste), présents sur le premier EP autoproduit « Sun », réintègrent exceptionnellement le groupe pour interpréter le titre « Surprising Sunny Song ». Si le chant de Chris est très différent de celui d’Amine, plus clair et tranchant, il colle parfaitement au style et les spectateurs accrochent tout aussi bien. Le morceau terminé, Amine et Benoît (basse) reprennent leurs postes respectifs. L’instrumental « Ta Gueule » donne l’occasion au groupe de charrier Amine : « Je crois que nous pouvons le dire maintenant : Amine, Ta Gueule !!! ». Décontractés et motivés comme jamais, les Lyonnais ressortent du placard « Death To The Desserving », titre très rapide et rageur. Une belle claque, malgré quelques approximations mais qui aura provoqué un petit pogo dans la salle. Le concert spécial 20 ans touche à sa fin avec l’énorme « Phineas », extrait du dernier EP « The Sequel ». Gageons qu’il ne s’agit pas du dernier live de Corkage car ce groupe a encore beaucoup à nous offrir. Un final « Joyeux anniversaire » scandé par le public et Corkage pose les instruments puis nous remercie pour notre soutien. Une chose est sûre, ils auront le mien pour encore 20 ans !

Setlist :

  1. Brain Beggar
  2. Sado Maso Diplomat
  3. Solid Rain
  4. Ourselves Alone
  5. Mope
  6. Surprising Sunny Song (avec Chris au chant et Guillaume à la basse)
  7. Ta Gueule (instrumental)
  8. Sequelae
  9. Death To The Desserving
  10. Phineas

CORKAGE-20130316-014 CORKAGE-20130316-015 CORKAGE-20130316-003 CORKAGE-20130316-009 CORKAGE-20130316-010 CORKAGE-20130316-011

La soirée se terminera au bar dans une belle ambiance. Pour ma part, je dois vite repartir vers les Terreaux pour embarquer dans le dernier métro.

Tous nos remerciements à Decay, à Amine, Fabien, Olivier, Benoît, Laurent, Chris et Guillaume, au bar Les Capucins pour leur accueil et à bientôt pour de nouvelles aventures métalliques !

Je vous invite à découvrir ces groupes via les sites de Corkage et de Decay. Bonne écoute !

 

KOUNI

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s