7Weeks + Mudweiser + Loading Data au Ninkasi, Lyon le 8 mars 2013

Publié: 11 mars 2013 par metalkouni dans Lives Reports

Ce soir, c’est dans le 7ème arrondissement de Lyon que je me rend. Plus précisément au Ninkasi, pour une soirée sous le signe du Stoner Rock. L’organisation du Ninkasi Kafé produit un concert « Coups de Coeur » et parmi les groupes retenus, Loading Data, Mudweiser et 7Weeks vont nous abreuver de leur musique grasse et psyché.

LOADING DATA

Loading Data monte en premier sur la scène du Ninkasi. Après un rapide réglage, ils tirent leur première salve avec « Disco ». D’emblée, le son est très puissant, gras et met une véritable claque. Mention spéciale à la bassiste Louise et sa basse custom. Ce petit bout de femme envoie littéralement du lourd avec des lignes de basse claquantes très mélodiques et entrainantes. Les guitares sont elles aussi dans le coup et à part un incident technique sur « Circus Blues » impliquant le guitariste rythmique qui cassera quelques cordes, les riffs délivrés par Patron (chant et guitare) sont hypnotiques au possible. J’ai parfois l’agréable sensation d’entendre du Kyuss ou du Hermano voire même Blind Dog, tant la musique de Loading Data est psychédélique et spatiale. Le chant de Patrón se rapproche de celui de Michael Poulsen (Volbeat) avec une voix très puissante, grave et typiquement rock n’ roll style 50’s. Les compositions sont très accrocheuses et toujours groovy. On ne se lasse pas, bien au contraire même. Le set se déroule dans une très bonne ambiance dans la fosse, les spectateurs ayant l’air d’accrocher. Le moment fort sera la chanson « Do It On The Beach » sur laquelle le public va complètement entrer en transe ! Single en puissance, ce morceau met une grosse claque à tout le monde, d’autant qu’il est bien rythmé et les paroles laissent supposer un bon moment… Derrière les fûts, Robin cogne et groove à la manière d’un Phil Rudd qui se serait mis au Desert Rock. Bref, voilà un groupe très solide et prometteur qui sortira son troisième album le 13 mars prochain. Je ne manquerai pas de me le procurer pour vous en livrer une chronique. En attendant, je vous invite à les découvrir sur scène, chose qui sera possible lors du Stone Rising Fest à Oullins, les 12 et 13 avril prochains. Votre serviteur y sera bien sûr présent.

 Setlist :

  1. Disco
  2. Circus Blues
  3. Alright
  4. Next Top
  5. Dreadlockdoll
  6. Alarm Me
  7. Rat
  8. Armageddon
  9. Do It On The Beach
  10. So High
  11. Zootopia

LOADINGDATA-20130308-016 LOADINGDATA-20130308-021 LOADINGDATA-20130308-028 LOADINGDATA-20130308-041 LOADINGDATA-20130308-047 LOADINGDATA-20130308-003 LOADINGDATA-20130308-006 LOADINGDATA-20130308-011

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              MUDWEISER

Une pause d’un quart d’heure est nécessaire pour changer et installer le matériel. Mudweiser, projet parallèle de Reuno, chanteur de Lofofora, grimpe sur les planches devant un public massé aux premiers rangs. Ça ne fait aucun doute que Mudweiser est très attendu ! Le groupe décoche sa première flèche enflammée et Jay, le bassiste saute déjà comme un cabri sur la scène. Sorte de mélange de Franck Bello (Anthrax) et Angus Young (AC/DC), Jay ne s’arrête pas de bouger un seul instant (à part pour se ré-accorder, et encore…), à tel point que ses compères Reuno et Ole (guitare) ne se déplacent qu’avec beaucoup de précautions pour éviter de se prendre un coup. Mettre le foutoir sur scène est une chose mais encore faut-il bien jouer. Heureusement, Jay joue également très bien et il envoie du lourd avec sa JazzBass. Le son général est encore une fois très bon, l’ingé-son du Ninkasi ayant réussi à régler le mix en poil pour qu’on entende distinctement chaque instrument. La voix de Reuno est nette et tranchante comme du verre. C’est d’ailleurs étonnant ce mélange de Stoner Rock et de chant orienté Hardcore. Mais ça passe plutôt bien. Le public à l’air d’apprécier et les premiers pogos vont vite déborder. Une fois de plus, je me mange les retours mais je commence à en prendre l’habitude. Les risques du métier dirais-je. Pour en revenir au concert lui-même, Reuno magnétise le public qui lui mange dans la main. Et en redemande ! Son puissant et compositions énergiques avec quelques passages aérés, le set captive et laisse une grosse impression à tous les témoins présents ce soir. Pourtant, les bonnes choses ont une fin et Mudweiser termine son set en apothéose avec « She’s like cocaïne » avant de laisser sa place à la tête d’affiche de la soirée : 7weeks.

Setlist :

  1. Bloody Hands
  2. Rumble Love
  3. Dead Point
  4. Free as Fire
  5. Best Served Cold
  6. Missing in Action
  7. Swimming on the Bottom
  8. She’s Like Cocaïne

MUDWEISER-20130308-009 MUDWEISER-20130308-020 MUDWEISER-20130308-026 MUDWEISER-20130308-030 MUDWEISER-20130308-001 MUDWEISER-20130308-006

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  7WEEKS

Les Limougeauds (ndlr : habitants de Limoges) dont la côte ne cesse de monter depuis quelques temps, vont nous prouver que cet état de fait est amplement mérité. 7Weeks à un nouvel album à défendre. Intitulé « Carnivora », il sied parfaitement à l’attitude du combo sur la scène lyonnaise : de vrais carnivores ! À peine le concert commencé, on est pris dans un déluge de riffs gras taillés pour fracasser les nuques des headbangers. La musique de 7Weeks s’approche un peu du stoner mais est plutôt associable au heavy rock avec quelques touches de pop au niveau des phrasés. Manuel (synthé, hammond) apportera quelques notes afin de créer des ambiances durant les introductions. Le son très puissant de l’ensemble du combo donne beaucoup d’ampleur aux compositions très « rentre-dedans ». Les solos sont propices à de nombreuses expérimentations sonores pour Florian, le guitariste. Ce dernier utilise un nombre réellement impressionnant de pédales d’effets pour ajouter une texture particulière à son jeu de guitare. Le chant pop de Julien (chant et basse) manque malheureusement de puissance, le mixage mettant en avant les instruments, principalement la guitare et la batterie mais atténue bien trop le chant. Il est parfois même inaudible. Dommage. Mais le public n’a pas l’air très soucieux de ce problème technique et s’en donne à cœur joie dans la fosse. À tel point qu’une altercation entre spectateurs naîtra quelques rangs derrière moi mais la sécurité mettra vite un terme à ce conflit en expulsant les personnes concernées. Le reste du public oublie bien vite cet incident pour reprendre de violents pogos bien défoulant. Julien fera tomber un peu la pression en s’adressant à la sécurité : « Non mais ils sont gentils au premier rang, ils sont cools ! ». Le set se poursuit sans incident et c’est lors du dernier morceau que Julien invite Jay, bassiste de Mudweiser, à les rejoindre sur les planches. Ce dernier va s’adonner à un furieux air-bass durant cinq minutes, durant lesquels il s’amusera avec chaque musicien. Il faut le voir ramper par terre sur le dos, passer entre les jambes de Julien, simuler un solo de guitare avec Florian, taper des poses sur la grosse caisse DW de Jérémy. Un grand moment de délire rock n’ roll. 7Weeks nous quittent au bout de 45 minutes de rock furieux. Je ne peux que vous conseiller d’aller les voir. Le groupe se produira au Hellfest le vendredi 21 juin sur la scène « The Valley ».

Setlist :

  1. Acid Rain
  2. Carnivora
  3. Your Are So Special
  4. Submarine
  5. Diary Day-7
  6. Year Zero
  7. Let Me Down
  8. 600 Miles
  9. Four Again
  10. Loaded

7WEEKS-20130308-018 7WEEKS-20130308-023 7WEEKS-20130308-003 7WEEKS-20130308-007 7WEEKS-20130308-011 7WEEKS-20130308-012 7WEEKS-20130308-015 7WEEKS-20130308-017

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               Une soirée monstrueuse, pleine d’énergie et de folie. Merci à l’organisation et à l’équipe technique du Ninkasi, ainsi qu’aux groupes qui nous auront mis une grosse claque.

Pour découvrir les groupes, cliquez sur leurs noms : Loading Data, Mudweiser, 7Weeks. Plus d’informations sur le Stone Rising Festival ici.

KOUNI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s