Lokurah – The Time To Do Better

Publié: 28 novembre 2012 par Noisyness dans Chroniques Albums

Genre: death metal/hardcore  ©2012

Du hardcore, du death et du groove. Ce n’est ni plus ni moins que ce qui nous est servi sur le deuxième album des Parisiens de LOKURAH, The Time To Do Better sorti chez M&O Music. Il faut dire que nous sommes déjà bien rodés en terme de hardcore/metal en France avec Lofofora, L’Esprit Du Clan, The Arrs ou Black Bomb A, cependant nos quatre compagnons ont un goût prononcé pour des sonorités plus modernes, Au hardcore pur de Madball et Terror se joignent le groove de Hatebreed et le death suédois des 90’s (Edge of Sanity en tête, At The Gates). En somme, on en vient malgré nous à penser de plus en plus à un groupe comme Lamb Of God au fur et à mesure que les titres défilent, bien qu’une telle comparaison semble trop facile, car le travail fourni par le Conkrete Studio sur la production permet à Lokurah d’être crédible et de ne pas se fondre dans la masse des followers.

D’une manière générale, le seul point noir qui plane sur les disques de ce genre est la linéarité du propos. Ça braille du début à la fin et ça envoie des gros riffs en barré uniquement dans un contexte de violence. Fort heureusement, les Parisiens misent sur la diversité du riffing, tantôt bien lourd tantôt mélodique. Si The Time To Do Better n’est pas à ranger dans la liste des opus mémorables dans sa globalité, on se souviendra néanmoins de l’interlude en guitare sèche « From 10 pm to 1am » et de l’excellente reprise du « Bleed » d’Edge Of Sanity. Non pas qu’il faille n’écouter que ces deux titres sinon la découverte de Lokurah perd tout son sens, mais en dehors d’une stimulation instantanée -des titres comme « The Time To Do Better », « Against The Stream » et « An Ordinary Psychopath sont quand même bien percutants, notamment grâce à la performance admirable de Julien- il est évident que le groupe soit davantage retenu pour ses prestations scéniques.

Sans prétention, Lokurah dessert un disque énervé et sacrément bien construit en plus d’être présenté par une illustration magnifique. Des influences différentes qui se croisent pour former une entité nommée The Time To Do Better absolument cohérente à défaut de présenter une personnalité bien définie. Mais ne nous fâchons pas, les écoutes ponctuelles de cet album finiront très certainement par des concerts dantesques.  C’est du moins tout le mal qu’on leur souhaite.

Noisyness.

Publicités
commentaires
  1. STAN-W D dit :

    merci pour la petite phrase fort positive concernant l’artwork…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s