Sonata Arctica + Battle Beast au Transbordeur (Villeurbanne) le 19/11/12

Publié: 20 novembre 2012 par elovite666 dans Lives Reports

C’est en ce jour du 19 Novembre 2012 que nous prenons la route direction Villeurbanne. Notre destination finale sera le parking du Transbordeur, où se déroulera une soirée 100% Finlandaise avec Sonata Arctica et Battle Beast. Tout ce que je peux vous dire pour l’instant, c’est que les fans du groupe sont présents et l’ambiance est d’ores et déjà au rendez vous, alors que nous sommes encore dehors. Ça promet d’être très intéressant. Vivement l’ouverture des portes.

Battle Beast

C’est vers 20h que Battle Beast fait son apparition en envoyant en première ligne son batteur Pyry Vikki pour chauffer la salle. Ça fonctionne sans problème alors imaginez la suite. Pour les personnes présentes en Avril dernier pour Nightwish, nous avions déjà eu l’occasion d’admirer leur prestation quasi parfaite ce jour là. Le groupe n’ayant encore qu’un album intitulé « Steel », le choix des chansons est donc un peu restreint cependant les titres sont de super qualité. Dès les premières notes de « Justice and Metal », le public est en effervescence et nous les photographes ne savons plus où donner de l’objectif. Les 6 Finlandais ont une énergie du feu de dieu et bougent dans tous les sens. Leur Heavy Métal lourd et puissant résonne dans cette salle du Transbordeur fermée par le rideau. Si bien que quand les premiers solos de guitares tombent, nous voilà subjugués et totalement transportés sur une autre planète. Car ce groupe d’à peine 4 ans est d’un professionnalisme incroyable. Côté chant, la remplaçante de Nitte Vänskä, Noora Louhimo à une pêche et une voix hors du commun. Si bien que pour un non initié ne les ayant écouté que sur album, il n’y a aucune différence et les appréhensions des fans s’en vont aussi vite qu’elles étaient arrivées. Franchement, je n’ai jamais vu un groupe de première partie jouer avec une telle intensité. Le niveau technique instrumental est tellement élevé que certaines têtes d’affiche devraient retourner prendre des cours. Les musiciens s’éclatent tellement ; d’ailleurs Eero Sipilä le bassiste nous le dira à plusieurs reprises car c’est lui qui s’occupe des speechs inter chansons ; qu’ils arrivent à transmettre cet engouement au public lyonnais. Déjà que les personnes étaient à bloc, imaginez la fin du set en apothéose sur leur titre phare « Enter The Metal World » repris en chœur par la foule. Ceci est de très bonne augure pour la suite des festivités, car après c’est ?…. Eh oui Sonata Arctica ET son frontman Tony Kakko.

                        

Sonata Arctica

Changement de plateau, on enlève le matériel de Battle Beast pour laisser la place au très joli décor de Sonata Arctica, basé essentiellement sur l’artwork du dernier album « Stones Grow Her Name »sorti en Mai 2012. Au moment où les lumières s’éteignent, la scène se retrouve alors enveloppée par une superbe lumière bleue sur laquelle commence l’intro. Puis d’un seul coup les Finlandais apparaissent sur scène et c’est le départ en trombe avec le titre  « Only The Broken Hearts (Make You Beautiful) » tiré du dernier album. L’effervescence du public reprend de plus belle et l’ambiance monte encore. Les 5 musiciens sont tellement en forme que la scène immense du Transbordeur paraît trop petite pour contenir tout ce petit monde. La technique instrumentale est d’une beauté à couper le souffle. Cependant, par rapport aux tournées précédentes, une impression de lassitude s’installe sur certaines chansons qui passeront un peu à la trappe comme « Fullmoon ». Est-ce dû au chant de Tony Kakko montant moins dans les aigus ? Ou cette sensation bizarre d’un son non homogène ? Aucune idée. Le show reste malgré tout d’une qualité exceptionnelle tant par les solos émouvants du claviériste Henrik Kilgenberg que par le jeu de scène de ses compères. De plus, nous aurons le droit à un passage nostalgique sur les notes acoustiques d’une reprise de Bon Jovi « Wanted Dead Or Alive » superbement interprétée par Sonata Arctica. Donc, même si Tony semble moins en voix que passé un temps, nous nous sentons tout petit au travers de ses mains. Car tout comme un Bruce Dickinson ou  Tobias Sammet, on sent que le public est un véritable pantin aux mains de ce frontman d’exception et que la foule est prête à le suivre sans hésiter pour lui faire plaisir (il nous demandera à tous d’avoir les mains en l’air ce que le Transbordeur effectuera avec conviction). Le set se terminera sur la chanson « Don’t Say A Word» et nous laisse un peu sur notre faim. Est-ce dû au fait qu’il n’y est pas eu de rappel ? Je ne sais pas. Et vous ? Quoiqu’il en soit il aura manqué quelque chose pour que ce concert soit vraiment génialissime.

Setlist Sonata Arctica :

Intro (Wildfire, Part: III – … more)

Acoustic

Malgré une sensation de frustration, ce fût tout de même un show magnifique avec deux groupes formidables mettant encore en avant ces pays magiques de la Scandinavie. Un Battle Beast au top avec un super Heavy qui a encore confirmé qu’ils sont dignes des meilleurs. Puis cette impression que le jour où un chanteur de métal comme Tony se présentera à des élections présidentielles, tout le monde sera prêt à le suivre les yeux fermés. Merci à Speakeasy pour cette formidable soirée et vivement la prochaine.

ELOVITE
Publicités
commentaires
  1. romeeblast dit :

    Merci pour ce report et ces photos !
    Effectivement un très bon concert, avec une super première partie : ne connaissant pas, j’y suis allée sans a priori, et j’ai été très emballée par le set de Battle Beast ;). Sonata bien en forme aussi, très belle scène, coordonnée à l’artwork de l’album, et épurée. Et très bon set, qui a bien mis en valeur le nouvel album.
    Ayant consulté les setlists des concerts précédents, je savais d’avance comment le concert allait se terminer, mais sinon j’aurais peut-être été un peu déçue de ne pas voir joués quelques anciens morceaux supplémentaires…
    +1 pour Don’t Say a Word, qui m’a vraiment été révélé pendant le concert.
    +1 pour la spontanéité du groupe, ça fait plaisir à voir et ça donne bien le sourire !
    Rendez-vous lundi 26 pour Rhapsody : même heure, même endroit !

  2. Jérémy dit :

    Très très bon show, je n’ai pas ce sentiment d’inachevé, c’est certes inhabituel de terminer sur une outro plutôt qu’un rappel, mais le son était excellent, et la voix de Tony Kakko très claire, on aurait cru écouter un album studio ! Je n’ai toutefois pas connu un de leurs précédents concerts pour faire la comparaison.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s